Lutter contre l’insécurité: intervention de notre chef de groupe

Notre chef de groupe au conseil communal, Olivier Huysman, a présenté ce texte hier lors du conseil communal :

“Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les membres du Collège Communal,

Durant la nuit du 2 au 3 mars dernier, notre ville a été touchée par un fait dramatique suite à une lâche agression. En effet, un père de famille y a perdu la vie…

Faisant suite à ce drame, le groupe Oser-cdH n’a pas pu rester sans réactions.

En effet, depuis 2010, par la voix de plusieurs de nos conseillers communaux, nous n’avons cessé d’interpeller le Collège communal afin de dénoncer une triste réalité lessinoise.

Nous connaissons à Lessines un sentiment d’insécurité confiné principalement dans la grand-rue et dans le quartier de la gare. Ce problème,  nous le dénonçons encore, non pas par souci électoraliste mais bien pour une prise de conscience et une réaction concrète de la part de la majorité en place.

Nous rappelons qu’il fait plus que bon vivre dans notre entité de manière générale !

Cependant, il est plus que temps maintenant de réagir face à ce problème et de chercher à le résoudre ou à tout le moins l’atténuer.

C’est pourquoi le groupe Oser-cdH vous demande de prendre à bras le corps cette problématique et de respecter votre déclaration de politique générale qui précise en son point 2 : Le Collège communal veut que la Ville soit plus sûre. Je vous cite : « Le Collège communal et son Bourgmestre par ailleurs, Président de la Zone des Polices des Collines, plaident pour le rapatriement de la majorité des services de police vers Lessines. Dans la mesure des marges budgétaires, nous défendrons une politique de recrutement de policiers afin de répondre à la norme. Favoriser les mesures de prévention par le biais de la Cohésion sociale notamment reste une priorité. »

La preuve est faite par ce point que vous avez conscience d’un souci…

Cependant, cela ne suffira pas. C’est pourquoi notre groupe vous demande, en plus des dispositions précitées, de :

* Augmenter la présence policière sur Lessines durant les heures sensibles ;

* Faire appliquer l’article 67 du respect de l’autre qui précise :  « Si des établissements accessibles au public provoquent des désordres ou des bruits troublant la tranquillité ou le repos des habitants, le Bourgmestre peut en ordonner la fermeture :

o Lors de la première constatation : pendant une durée d’une semaine ;

o En cas de récidive : pendant une durée d’un mois. Cette mesure de fermeture nocturne pourra devenir définitive en cas de seconde récidive.

* Adapter la réglementation communale en matières des heures d’ouverture des commerces de nuit en imposant la fermeture à 22h en semaine et 23h le week-end ;

* Nous demandons la même adaptation en matière de tout projet d’exploitation d’un magasin de nuit ou d’un bureau privé pour les télécommunications. Il vous est loisible d’en soumettre l’ouverture à une autorisation préalable délivrée par le Collège des bourgmestres et échevins qui peut la refuser sur base de critères objectifs :

o La localisation spatiale (la surface commerciale ne peut dépasser 150m²) ;

o L’ordre public ;

o La sécurité ;

o Le calme.

* Nous  préconisons également que le sujet soit traité de façon prioritaire par le chef de zone. L’exemple de villes voisines proches prouvent, qu’en traitant ce problème de manière adéquate, rigoureuse et à long terme, cela donne des résultats probants ;

* Nous demandons également que cette problématique soit travaillée en amont via le Plan de Cohésion sociale. Le travail de l’ASBL Repères est plus que précieux et de qualité. Il convient de le renforcer. Vous avez notamment à votre disposition la possibilité d’ouvrir un Accueil en Milieu Ouvert régi par l’Arrêté du 15/03/1999 et/ou une Maison des Jeunes (décret du 20 juillet 2000). Ces deux outils sont largement subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Nous sommes convaincus qu’en prenant ces dispositions, nous aurons le plaisir d’évoluer dans un climat plus serein et qu’une partie du problème sera de la sorte résolu.

Cela permettra en outre de redonner confiance à nos concitoyens qui le méritent. Ils retrouveront par la même occasion un sentiment de fierté pour notre belle entité lessinoise et leurs édiles communales.

Merci de m’avoir écouté,

Olivier Huysman

Chef de groupe Oser-cdH

Conseiller communal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *