Nos questions pour le conseil communal du 31 janvier

Voici les questions qui seront posées par nos conseillers lors du conseil communal de ce jeudi 31 janvier:

Questions   posées par M. Oger BRASSART, Conseiller OSER-CDH

1. La   plus grande partie de la rue Général Freyberg est actuellement dans   l’obscurité depuis plusieurs mois. Que compte faire le Collège ?

2. Les   travaux de réfection dela N57   sur le boulevard Branquart étant terminés depuis plus de 6 mois, les panneaux   de signalisation aux différents carrefours y amenant ainsi que la   présignalisation sont toujours munis de bandelettes cachant les destinations   et faisant croire quela N57   est encore inaccessible. Surla E429   à hauteur de Frasnes, les automobilistes sont même invités à   « éviter » Lessines. Bien qu’il ne s’agisse pas de voiries   communales, le Collège ne pourrait-il intervenir auprès du MWET ?

3. L’Hôtel de ville et le centre   administratif sont les symboles mêmes de notre ville. Au centre   administratif, deux nouveaux drapeaux y ont été arborés pour le Festin 2011   ( !). A plusieurs reprises j’ai suggéré de les enlever, la fête de 2011   étant terminée. Deux d’entre eux ont survécu aux hivers mais sont dans un   état lamentable. Ne pourrait-on prévoir un système plus souple certes mais   permettant de faire « pavoiser » l’hôtel de ville et le centre   administratif, comme il était de coutume autrefois, pour les fêtes officielles   nationales, régionales et locales ?

Questions   posées par Melle Cindy GHISLAIN, Conseillère OSER-CDH :

1. Chancre au coin de la rue de Grammont et de la Ruelle de la Reinette

Depuis plus   de vingt ans, suite à l’explosion d’une maison, un terrain situé au coin de   la rue de Grammont et de la    Ruelle de la    Reinettes’est transformé en chancre. Les mauvaises herbes   ont envahi le terrain, qui sert à la fois de parking, de dépotoir et   d’urinoir et qui accueille même quelques rats. Situé en plein centre de la   ville et à proximité de la  Grand Place, cet endroit insalubre et dangereux offre une   vision déplorable de notre commune.

Le Service   Travaux pourrait-il débroussailler et nettoyer le site, puis le   sécuriser ? A noter que cette demande a déjà été faite à de nombreuses   reprises auprès de l’ancien échevin des Travaux…

La Ville était en procès avec les propriétaires du bâtiment, qu’en est-il   actuellement ?

2. Amélioration des moyens de communication avec la   population

Des travaux  ont été prévus le long de la Chaussée Victor Lampe début décembre, puis ont  été annulés. Quelques « privilégiés » ont reçu l’information via mail. Une annonce a été faite via Ma Radio. Et… c’est tout… Aucune annonce   sur le site dela Ville,   ni dans le « Lessines s’envole »… Et donc peu de Lessinois sont au   courant des travaux et de leur annulation.

Ne serait-il   pas opportun d’utiliser un mode de communication plus performant, surtout à   notre époque, où les outils de diffusion sont nombreux : site internet   communal, parution mensuelle d’un bulletin communal (et non plus   trimestrielle), création d’une page Facebook voire d’un compte  Twitter… ? Cela permettrait à l’ensemble des citoyens d’être informés.

Questions posées par M.Olivier Huysman, conseiller OSER cdH:

a) Dans un soucis de transparence, de communication et en vertu de l’article L1122-14 du Code de la Démocratie Locale, qui suit, je demande à Mr le Bourgmestre de faire appliquer la disposition selon laquelle les PV du conseil communal doivent être publié sur le site internet de la commune. Quid de ma proposition?
Art. L1122-14.
(§1er – Décret du 26 avril 2012, art. 7). Les lieu, jour, heure et l’ordre du jour des séances du conseil communal sont portés à la connaissance du public par voie d’affichage à la maison communale, dans les mêmes délais que ceux prévus aux a rticles L1122-13,L1122-23 et L1122-24, alinéa 3, relatifs à la convocation du conseil communal.
La presse et les habitants intéressés de la commune sont, à leur demande et dans un délai utile, informés de l’ordre du jour du conseil communal, moyennant éventuellement paiement d’une redevance qui ne peut excéder le prix de revient. Ce délai utile ne s’applique pas pour des points qui sont ajoutés à l’ordre du jour après l’envoi de la convocation conformément à l’article L1122-13.
Le règlement d’ordre intérieur peut prévoir d’autres modes de publication.
(§2. Les habitants de la commune peuvent interpeller directement le collège en séance publique du conseil communal.
Sont des habitants au sens du présent article, toute personne physique de dix-huit ans accomplis inscrite au registre de la population de la commune depuis six mois au moins, ainsi que toute personne morale dont le siège social ou d’exploitation est localisé sur le territoire de la commune et qui est représentée par une personne physique de dix-huit ans accomplis.
§3. Le texte intégral de l’interpellation proposée est adressé par écrit au collège communal.
Pour être recevable, l’interpellation remplit les conditions suivantes:
1° être introduite par une seule personne;
2° être formulée sous forme de question et ne pas conduire à une intervention orale de plus de dix minutes;
3° porter:
a) sur un objet relevant de la compétence de décision du collège ou du conseil communal;
b) sur un objet relevant de la compétence d’avis du collège ou du conseil communal dans la mesure où cette compétence a un objet qui concerne le territoire communal;
4° être à portée générale;
5° ne pas être contraire aux libertés et aux droits fondamentaux;
6° ne pas porter sur une question de personne;
7° ne pas constituer des demandes d’ordre statistique;
8° ne pas constituer des demandes de documentation;
9° ne pas avoir pour unique objet de recueillir des consultations d’ordre juridique.
Le collège communal décide de la recevabilité de l’interpellation. La décision d’irrecevabilité est spécialement motivée en séance du conseil communal.
§4. L’interpellant expose sa question en séance publique à l’invitation du président du conseil dans le respect des règles organisant la prise de parole au sein de l’assemblée et dans le temps imparti au §3, 2°.
Le collège communal répond aux interpellations.
L’interpellant dispose de deux minutes pour répliquer à la réponse, avant la clôture définitive du point de l’ordre du jour.
Les interpellations sont transcrites dans le procès-verbal de la séance du conseil communal. Il est publié sur le site internet de la commune.
§5. Une commission communale des requêtes peut être mise en place pour donner suite aux interpellations introduites conformément à l’article L1122-34, §1er.
§6. Le règlement d’ordre intérieur fixe les modalités d’application du présent article – Décret du 26 avril 2012, art. 7).
b) Suite au dernier conseil communal, quelles sont les actions qui ont été entreprises par le Collège Communal afin de s’assurer que le transport de personnes sera encore assuré au départ et en arrivée de la gare de Lessines à moyen terme? Une réunion avec Infrabel a-t-elle été convenue?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *