Motion sur le service bancaire universel

Lors du dernier Conseil communal, notre groupe OSER cdH a fait adopter au nom de la Majorité et à l’unanimité du Conseil, par la voix de notre Chef de groupe Oger Brassart, une motion sur le service bancaire universel.

De quoi s’agit-il ?

Peu à peu, les services bancaires disparaissent. Les banques quittent Lessines comme Fortis, une grosse institution bancaire en plein centre-ville tandis que Belfius s’est établi le long des Boulevards. Les distributeurs de billets se font de plus en plus rares. Or, même si beaucoup de paiements se font par Bancontact ou même sans contact, l’argent « liquide » continue à circuler. Les versements via internet ou sur GSM ne sont pas à la portée de tous. Les impressions d’extraits sont progressivement supprimées. Les personnes les plus fragilisées n’ont d’autre recours que de consulter jour après jour leur solde bancaire.

Voici donc la motion adoptée par le Conseil communal :

Considérant que :

• Les banques ont l’intention de supprimer 2000 terminaux bancaires et de fermer de nombreuses agences,

• Le projet BATOPIN développé par 4 grandes banques belges ne permettra plus d’effectuer certaines opérations tels les virements, la consultation des soldes, l’impression d’extraits, etc,

• Les banques devraient remplir une mission d’intérêt général, être au service de la population, et ceci est particulièrement vrai pour Bpost,

• Selon une étude de la Fondation Roi Baudouin parue en août 2020, 40 % de la population belge a de faibles connaissances numériques, un chiffre qui monte à 75 % chez les personnes à faible revenu, avec un niveau de diplôme peu élevé, et chez les personnes plus âgées,

Le Conseil communal de la Ville de Lessines demande :

• Que le projet BATOPIN, qui concerne très concrètement les suppressions de terminaux multifonctions actuels, soit suspendu ;

• Que les obligations contractuelles de Bpost en matière de réseau de terminaux soient confirmées ;

• Qu’une conférence interministérielle économie réunisse toutes les parties concernées (communes, associations de consommateurs et de seniors, etc.) en vue d’élaborer une charte du service bancaire universel, incluant les opérations de base : retraits d’argent, virements, consultation des soldes, impression des extraits, etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *