Motion contre la suppression des services du Centre des Finances à Lessines

  1. Lessines constitue la 4e ville de Wallonie picarde (après Tournai, Mouscron et Ath qui, eux, conserveront leur Centre de Finances).
  2.  Le Centre administratif des Finances de Lessines dessert non seulement l’entité mais aussi celles d’Enghien (dans l’arrondissement de Soignies tout comme Lessines) d’Ellezelles, de Flobecq et du Mont de l’Enclus pour toute une série de services, soit une population d’un peu plus de 43.000 habitants. Il assure ainsi les services de toute la zone Nord de la Wallonie Picarde, Ath desservant le Sud, Tournai le Centre et Mouscron l’Est.
  3.  Ce sont pas moins de 50 emplois “directs” qui se verraient ainsi supprimés ainsi qu’un service proche de la population sans compter l’effet “indirect” sur le commerce et les services locaux que représente ce transfert d’emplois vers le bureau d’Ath.
  4. Sa localisation à Lessines est idéale, proche du centre mais d’une rare accessibilité grâce aux nombreuses possibilités de stationnement toutes gratuites et aux transports en commun (arrêt des bus face au Centre des Finances). Il en va tout autrement aux abords du Centre athois des Finances.
  5.  On attend d’un service “public” qu’il soit accessible au plus grand nombre. Tous les jours, ils sont nombreux à se rendre actuellement à Lessines pour y obtenir une info sur leur situation. Qu’en sera-t-il des personnes plus âgées, des contribuables ne disposant pas de voitures et devant se rendre en train à Ath puis effectuer 20 minutes à pied pour y traverser toute la ville, des personnes à mobilité réduite, …? Quelle perte d’argent et de temps pour les artisans et indépendants ! Quelles difficultés nouvelles pour tous!
  6. Des centres de finances similaires et desservant une population nettement moins importante seront toutefois maintenus (Jodoigne, Thuin,…)
  7. La région de Lessines est en plein développement démographique puisqu’elle est passée de 15.000 habitants il y a 25 ans à près de 19.000 aujourd’hui et les statistiques lui prédisent une population totale de 25.000 habitants dans un moyen horizon. Elle constituera le principal noyau d’habitat sur la zone Nord de la Wallonie Picarde.

Au vu de ces arguments, les Lessinois ne pourraient comprendre cette suppression. Aussi le cdH de Lessines en appelle au soutien de tous les acteurs politiques, y compris M. Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *