Le nouveau plan horaire de la SNCB : une catastrophe pour Lessines!

gare lessines Conférence de presse – vendredi 31 janvier 2014

 

 

Ce qui attend les Lessinois dès le 14 décembre prochain… Un enterrement de 1e classe pour le chemin de fer à Lessines

 

  1. Petit rappel d’une chronique d’une mort annoncée pu la longue agonie du rail à Lessines voulue par la SNCB.

Longtemps, la gare de Lessines a été une gare de 1re catégorie (3000 voyageurs/jour et surtout marchandises). En 1960, le trajet Lessines-Bruxelles s’effectuait en 43 minutes avec des locomotives à vapeur. Actuellement, en train électrique, il faut près du double de temps.

En 1959, la ligne 87 Lessines-Renaix a été supprimée, suivie en 1960 de la fermeture de la ligne 87 Lessines-Bassilly-Bruxelles. Fin des années 1960, Flobecq et Ellezelles ont été reliées par desserte de bus vers la gare de Lessines, ce qui restait « profitable » pour la gare de Lessines.

Fin des années 1970, la SNCB envisage de supprimer la ligne Lessines-Grammont. Suite à des actions menées par la population lessinoise, la ligne Ath-Lessines-Grammont est maintenue.

Ouverture de la ligne 94 entre Ath et Enghien : après des pétitions, un arrêt est prévu à Silly et une gare y est construite. La tentation est grande pour les Lessinois de parcourir les 12 km jusque Silly afin de prendre le train.

Pour les navetteurs de Flobecq et Ellezelles, une nouvelle ligne de bus matin et soir leur permet d’accéder à la gare de Silly en passant sur le boulevard de Lessines (mais sans s’y arrêter !! Donc au nez et à la barbe des Lessinois qui gagneraient actuellement 18 min par rapport au trajet actuel Lessines – Ath – Silly – Bruxelles). Comprenne qui pourra !

Dans les années 1990, la mise en place du réseau IC-IR a supprimé tous les arrêts précédemment desservis par ce qu’on appelait alors les « omnibus ». Ce fut le cas sur de nombreuses lignes, toutes ou presque en Wallonie Picarde, sauf la ligne 90. Sur la ligne 90 entre Lessines et Ath, les trains IR s’arrêtent donc TOUS à Houraing, Papignies et Rebaix, même en heure de pointe, ce qui allonge évidemment le temps de parcours.

Avec l’achèvement de l’A8/E429, des navetteurs préfèrent même la gare d’Enghien (mieux desservie que Silly avec le « luxe » de 3 trains par heure). Il faut à peine 15 minutes pour rejoindre la gare d’Enghien en voiture au départ de la gare de Lessines alors qu’il en faut près de 40 minutes en train….

  1. Ce qui attend les Lessinois dès le 14 décembre prochain

 

  1. Suppression des IR et de la liaison « directe » (même si c’est un bien grand mot avec 10’ d’attente à Ath). Correspondance à Ath (avec difficultés quotidiennes pour les PMR, personnes âgées, poussettes bébés dans les tunnels). Temps de parcours ramené de 1h05’ à 1h03’
  2. Suppression de la possibilité de transiter par Grammont pour réaliser le trajet Lessines-Bruxelles en 54’ actuellement…Les trains venant et partant de Grammont vers Bruxelles partiront à la minute précise où entreront ou bien sortiront de Grammont les trains vers Lessines. 

     

  3. Ligne Ath-Lessines-Grammont réduite à un « omnirail » (Denderleeuw-Lessines-Mons-Tournai en « omnibus » en plus de 2h) avec de nombreuses gares de correspondance d’où risques supplémentaires de retard… 
  4. Lessines-Silly en 33’ en train (un peu moins de 15’ en voiture). Arrêt de TOUS les trains à Silly (deux trains par heure au départ de Tournai) et à Halle. Allongement du temps de parcours Ath-Bruxelles (41’ au lieu de 35’). 

     

  5. Lessines-Mons en 54’  car liaison « directe » mais…arrêt de 12’ en gare de Jurbise et arrêts supplémentaires à Erbisoeul et Ghlin. 
  6. Suppression  de la moitié des trains actuels en heure de pointe : 2 au lieu de 4  le matin. 

     

  7. Suppression de la moitié des trains actuels en heure de pointe : 2 au lieu de 4 le soir et disparition du seul train de pointe qui faisait Bruxelles-Lessines. 
  8. Pas d’adaptation des trains « scolaires ». Ainsi, les étudiants vers Ath devront prendre le train à 7h11 au lieu de 7h25 et resteront en rade en ville d’Ath pendent une demi-heure en attendant les cours.  Au retour le soir, départ retardé aussi de 10’ et le mercredi midi de 10’ également. Rames non adaptées à l’importance du trafic ! 

     

  9. Premier train le matin retardé à 5h44 (actuellement 5h25 et…auparavant 4h20), le suivant à 6h44 ne permet même plus d’arriver dans le centre de Bruxelles pour y travailler à 8h…. 
  10. Dernier train arrivant de Bruxelles à Lessines à 21h au lieu de 23h20( !) et dernier train de Lessines vers Bruxelles à 21h46 au lieu de 22h25. 

     

  11. Le week-end : une seule possibilité toutes les 2 heures pour rejoindre Bruxelles (actuellement toutes les heures une fois via Ath l’autre via Grammont). Grammont-Bruxelles : toutes les heures (avec un trafic voyageur moins important) mais départ du train quand celui de Lessines entre en gare. 1er train revenant de Bruxelles à Lessines à …9h ! 
  12. Suppression des rames actuelles datant de 1986 et retour du matériel de 1966…..soit au temps où Lessines accueillait encore les dernières locomotives  à vapeur…. 

 

Rien n’a décidément changé sous le soleil ferroviaire lessinois…

 

 

 

 

2 Commentaires sur “Le nouveau plan horaire de la SNCB : une catastrophe pour Lessines!

  1. François Desquesnes says:

    Bravo à vous de monter au créneau pour défendre les Lessinois!
    Il est encore temps de faire bouger les lignes! Un train direct par heure via Ath et un deuxième via Grammont avec une bonne correspondance pour pouvoir être à Bruxelles en moins d’une heure, c’est possible si on se bat!

  2. janssens francine says:

    Très concernée pas de voiture et bessoin du train pour aller 6h27 et renter du travail 16h47 VERS a Ath ET 17H53 POUR HOURAING
    Tout le monde du train voudrait que ce soit comme maintenant et pas pire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *