Intervention sur le SDER

Voici le texte de l’intervention d’Oger Brassart lors du conseil communal du jeudi 31 janvier sur le SDER, schéma de développement de l’espace régional (point 15) :

“L’édition 2012 du  schéma de développement de l’espace régional wallon  nous a sans doute tous paru pavé de bonnes idées générales mais dénué d’une réelle application territoriale. C’est bien de relever le fait qu’il faudra 350.000 logements additionnels mais de quels moyens disposera-t-on pour réaliser ce fabuleux projet?  Rien que pour Lessines, il faudrait donc voir s’ajouter au parc actuel de 9.000 logements, quelques 1.900 logements supplémentaires  d’ici 2040, soit 80 logements additionnels chaque année.

En matière de logements sociaux, dois-je vous rappeler que l’échéance 2025 nous impose de construire à Lessines 70 nouveaux logements sociaux par an. En 12 ans, l’échevine précédente a réalisé  3 logements…un record. Nous proposons d’ailleurs que soir créée une commission communale du logement de manière à tendre à ces 2 objectifs.

En matière d’économie créatrice d’emplois, je vous cite « il nous semble primordial de remettre l’humain au centre de la réflexion ». Notre groupe humaniste ne peut qu’appuyer votre sentiment général mais surtout de l’appliquer. Vous insistez à raison, ou plutôt le CCATM dont vous avez repris dans votre texte final l’essentiel de ses réflexions, sur les anciens sites industriels à réaffecter. Comment ne pas penser, outre Amphabell, à d’autres sites lessinois bien connus comme l’ancienne malterie Notté, la brasserie Boone, l’usine Fac,…… ; nous avons le triste privilège d’en conserver beaucoup trop dans nos murs.

Vous évoquez le chemin de fer et la voie d’eau. Soyons toujours vigilants effectivement sur le maintien du rail à Lessines surtout pour les quelques derniers des mohicans qui y prennent encore courageusement le train au lieu de se rendre en voiture jusqu’aux gares de Silly ou d’Enghien….. et  pour la voie d’eau indispensable pour la réalisation de l’objectif 2010 des carrières unies entre autres.

Enfin, si le SDER de 1999 était illustré d’une brillante cartographie de la région wallonne, entité par entité et même parfois village par village, celui de 2012 nous paraît n’agir que sur de grands principes auquel tout le monde ne peut qu’adhérer. Restons cependant sur nos gardes. Le SDER de 1999 nous avait,  souvenez-vous, confiné dans un rôle de pôle d’attraction touristique, ce qui nous a valu les important s subsides pour l’hôpital N-D à la Rose mais nous a privé de tout développement économique. Jean-Paul Van Crombruggen et moi-même avions bien tenté à l’époque auprès d’IDETA de faire admettre le principe que Lessines était avant tout un centre économique pourvoyeur d’emplois avec Baxter mais aussi le paysage industriel des carrières. Rien  n’y fit. Soyons donc particulièrement attentifs.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *