1336 fois “merci”!

Voici une déclaration d’Oger Brassart:

1336  fois  M E R C I !!!!!!!!

 

Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers. Et bien oui, pour la 3e fois les Lessinois m’ont accordé leur préférence mais cela ne leur suffira pas à me désigner comme leur « Maïeur ». Premier score tous partis confondus en 2000, en 2006, 2012….j’ai été rejeté dans l’opposition par les socialistes et les libéraux voici 6 ans. En 2012 les Lessinois réclamaient du changement. Les socialistes ne voulaient plus des libéraux….tandis que les « vrais » libéraux ne voulaient plus des socialistes mais infidèles à leurs convictions les uns et les autres ont reconduit leur alliance pour 6 ans.

Tiens donc ! Et bien oui, pour ceux qui l’ignorent encore, le bourgmestre n’est pas celui qui a été plébiscité par les Lessinois mais bien selon la nouvelle Loi sur la démocratie locale (un bien beau mot qui prend ici tout son sens !) celui qui obtient le meilleur score de la liste qui a obtenu le plus de suffrages dans la « majorité ». Une belle manière de mettre au pouvoir qui on veut sous la conduite d’un « éclaireur » disons avisé…certains osent même parler d’un marionnettiste de service.

Certes le MR a dépassé de 14 voix seulement (sur 13.500 votants) le groupe « Oser-cdh » qui n’a pas vraiment perdu les élections comme on semble le dire (moins 0.6 % contre plus 0.7 % pour le MR). Le MR avait donc la main au soir du 14 octobre pour prendre le maïorat et l’a refusé, au grand dam de sa base, s’emberlificotant dans de vagues prétextes….

Le vrai gagnant reste le PS qui, de 84 % de majorité absolue il y a 50 ans est passé à …….30.5 % en 2006 pour se refaire une petite santé de 2.5 % en 2012…..C’est pas la gloire tout de même quand on est au pouvoir sans discontinuer depuis 92 ans !

Les vrais perdants, ce sont les Lessinois. Les électeurs socialistes se doutaient-ils qu’en votant le « changement », ils reconduiraient la même alliance……et les électeurs libéraux qui craignaient une reconduction à l’identique s’attendaient-ils à la voir re-scellée ?????

Et la démocratie dans tout cela ????? La majorité reste la même à peu de chose près…Au MR pas de changement, on prend les mêmes et on recommence. Au PS, deux changements : le bourgmestre  (956 voix) et l’échevin des finances et Jean-Michel  Flament qui cède sa place à sa compagne. L’opposition « hard » ou « soft » sera une nouvelle fois renforcée par l’idée d’avoir une fois de plus été écartée.

La « majorité » continuera donc à représenter 55 % des Lessinois avec 15 sièges et l’ »opposition » les 45 autres % avec 10 sièges. Rien de changé sous le soleil ou presque. Le groupe Oser-cdH , lui, poursuivra son action positive en faveur de tous les Lessinois, en soutenant les dossiers qui n’ont que trop reculer pendant ces 6 dernières années faisant souvent de Lessines la lanterne rouge (subsides divers : trottoirs, inondations, logements sociaux, Amphabell, aménagement centre-ville, contournement de Lessines,…). Devant une telle inertie, il était temps d’agir. Les Lessinois l’ont-ils compris.

Nous, oui, nous poursuivrons le combat !

 

Oger Brassart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *