Val de Dendre : le plan Denderland

Ce Plan stratégique a été créé par la Région flamande et la Province de Flandre Orientale qui investissent respectivement 100.000  € et 50.000 € par an pendant 3 ans. Les concepteurs ont voulu associer Lessines et Ath. Le travail s’effectue en « comité de pilotage » et en « comité directeur ».

Ce projet a été lancé officiellement à Lessines fin 2015 à la Grange de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Y participent  Line Demecheleer (aménagement du territoire) et Oger Brassart (Tourisme et Patrimoine) et surtout  l’ADL, ainsi que parfois le service environnement et notre architecte chef du service technique.  Nous y prenons une part active  et permanente  lors de chaque réunion (ce qui est d’ailleurs « souligné » par les porteurs du projet). La dernière réunion du Comité de pilotage avait lieu à l’Hôtel de Ville de Lessines.

Il ne s’agit pas d’ une « intercommunale »…ni d’une « sous-région » mais  d’une vision territoriale globale qui dépasse les structures actuelles (Régions, provinces, bassin économique,…)  pour créer un concept autour d’une rivière à la fois « naturelle » (qui « serpente ») et à la fois canal (qui permet la navigation).

Image forte pour Lessines…seule ville avec Grammont coupée par la Dendre…mais à Grammont,  elle a l’aspect d’un canal en forme linéaire….Par contre, la Dendre à Lessines traverse le centre-ville, épouse les canaux de fortification et crée un îlot historique ainsi qu’un véritable réseau de canaux….

Et bientôt : halte nautique, entretien du Chargeur à bateaux et fleurissement des abords, fin des travaux du nouveau bras à Papignies (inondations), travaux gigantesques aussi à Deux-Acren (mini-digues sur Lessines puis en aval nouveau barrage, digue bras du moulin, porte de retenue du Lac,….), projet CUP, projet Dendre-Sud, Moulin Williame (culture/tourisme), Chemin de St Jacques de Compostelle en septembre au départ de Lessines (Deux-Acren), nouvelle passerelle piétonne au Pont de Bois, nouveau Pont de Pierre,…

Quelles en sont les ambitions ?

Développer la Dendre comme axe récréatif : trame « bleue verte »  (tourisme court-séjour et pas uniquement une journée)

Développer les centres villes chargés d’histoire comme « portes d’entrée » sur le territoire avec chacun leur propre identité

Développer l’attractivité entre villes et zones péri-urbaines(patrimoine « naturel » en plus du patrimoine « historique » exceptionnel) grâce aux bateaux mais surtout au chemin de halage qui les relie (vélos, piétons,…) Ravel, balades contées Grammont/Lessines,…

Fortifier l’image du territoire sur un axe nord-sud

Créer une cohérence

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *