N 56 à Lessines…le Ministre Henry stagne dans l’immobilisme!

Ainsi titrait le quotidien Vers l’Avenir…Il est vrai que 50 ans après…les Lessinois se montrent pour le moins courroucés par le non-achèvement de cette voie axiale. Une pétition de plusieurs centaines de signatures a été récoltées de partout…lieux publics, commerces…

Nous sommes début des années 1970…l’époque des grands rêves et des grands projets routiers. Une voie rapide à 4 bandes devait relier la région du Centre à Gand. Il s’agit du tracé actuel de la N 57 La Louvière-Lessines et de la N 42 Lessines-Gand. Une toute petite partie est réalisée en voie rapide entre Grammont et Zottegem. Deux autoroutes sont planifiées : vers Lille et vers la Côte belge. Un tronçon commun est prévu de Bruxelles à Lessines, puis se partage : vers Tournai et Lille et vers Renaix, Courtrai, Ypres, Furnes. Depuis 40 ans, le tronçon entre Courtrai et Ypres se termine depuis 40 ans dans les champs. Lessines allait se trouver à la croisée de ces 2 autoroutes et de cette voie rapides. Un véritable carrefour assurant un développement économique sans précédent….

1977 et la fusion des communes rapproche le tracé de la cité voisine. Exit aussi l’embranchement vers la Flandre défigurant le pays des Collines. Une liaison est prévue entre de Lessines et Ath vers l’A8 (c’est son nom à l’époque). 1995 voit enfin la réalisation complète de l’A8 (seul le tronçon entre Ath et Frasnes restait manquant). La liaison vers Ath est bien réalisée…mais les crédits font défaut pour le morceau vers Lessines.
Les années passent et les promesses aussi…..

Enfin, le ciel s’éclaire ! Maxime Prévot (cdH) , Vice-Premier ministre du Gouvernement wallon (PS cdH) et ministre des travaux annonce en 2014 le début du chantier pour l’année suivante. Effectivement, il inaugure le début des travaux en août 2015 et en octobre 2018 les 3 premières phases sont terminées (16 millions d’euros). Reste un tout dernier tronçon de 2 km. Le ministre cdH Carlo Di Antonio budgétise un montant de 8,5 millions d’euros et le Gouvernement wallon (MR cdH) retient début 2019 cette réalisation dans les travaux prioritaires.

Changement de Gouvernement. PS, MR et Ecolo décident d’abandonner cette liaison et le ministre Henry (Ecolo) confirme et reconfirme à l’envi que ce projet est abandonné. Le ministre président Elio di Rupo répond au bourgmestre Pascal De Handsctutter qu’un léger montant y est toutefois affecté. Seuls les frais d’études pourraient être engagés… alors que le ministre du même Gouvernement confirme que les travaux eux-mêmes ne seront tout simplement pas réalisés.
Toute la communauté lessinoise s’en émeut. Le Conseil communal unanime adopte une motion. Nos Députés cdH (François Desquesne et Mathilde Vandorpe ) multiplient leurs interpellations auprès de la Région Wallonne. L’Intercommunale de développement économique interpelle également le Ministre et demande l’achèvement de la N 56.

Ce lundi 24 février, à l’initiative du Ministre Henry et comme le souhaitait la Ville de Lessines, une rencontre était organisée entre des représentants du Cabinet ministériel, le Bourgmestre et le Collège communal. Le Cabinet défend la position adoptée par le Ministre Henry et les négociateurs des partis majoritaires. Il souhaite apporter des solutions alternatives à la réalisation du tronçon manquant.

Les riverains de la Route de Frasnes et de la Chaussée de Renaix subissent quotidiennement le trafic des poids lourds de nos deux carrières et sont excédés.

Certes le Projet Lessines 2030 des Carrières Unies permettra à terme de supprimer une partie de ce charroi. Il restera toujours celui de la carrière de l’Ermitage et le trafic en transit vers la Flandre.

Ce court tronçon de la N 56 entre la Chaussée de Renaix (N 57) et la Chaussée de Grammont (N42) doit être prioritaire. Un combat n’est jamais perdu d’avance. La détermination des Lessinois ne faiblira pas. Une pétition citoyenne a été lancée en décembre dernier et a fait le buzz. Sans doute, d’autres actions devront être menées. OSER cdH, comme il l’a toujours fait, poursuivra la pression à tous niveaux en faveur de ce désenclavement de Lessines et de sa région. Vous pouvez compter sur nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *