L’incompatibilité de siéger de deux mandataires communaux

L’incompatibilité de siéger de deux mandataires communaux.

Nous regrettons que certains membres de la majorité semblent déjà se moquer des lois. En effet, nous apprenons que deux mandataires  ne sont pas inscrits comme cohabitants légaux alors que, cela étant de notoriété publique depuis plus de 25 ans, ceux-ci partagent leur vie.
Nous n’avons dès lors pas pu émettre d’objection à leur présence commune au Conseil.
Nous tenons toutefois à rappeler que, à l’origine, la volonté du législateur a été d’éviter, par cette notion d’incompatibilité liée à la parenté, de privilégier les intérêts propres d’une famille au détriment de ceux de la commune. Le législateur a ajouté en 2006 au lien du mariage, les liens de la cohabitation légale.
Nous ne pouvons que regretter que, même si légalement il n’y a pas d’incompatibilité, les valeurs éthiques de la majorité sont déjà bafouées par cette situation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *