L’histoire de nos rues : la Ruelle de la Reinette

Direction la Ruelle de la Reinette, une de ces venelles très anciennes du centre historique de Lessines. Dites plutôt Rainette, c’est-à-dire une sorte de grenouille verte que l’on retrouvait sans doute dans ce cloaque médiéval qui prolongeait les anciens fossés alimentés par les eaux du Rivart et qui plongeaient vers la Dendre, face au Canal de Vaudémont et aux pieds de la Tour de Fortification que l’on peut toujours apercevoir (imaginer) au Moulin Willame. Ce sentier menait ainsi à la petite passerelle dans un lieu bien bucolique envahi…de grenouilles!
C’était donc une sorte de marécage comme l’était toute l’île historique de la ville, du pont de Pierres au pont de Bois, souvent envahie en cas de crues. Une autre rue devait son nom à cet amphibien…la Rue Canteraine, devenue Rue des 4 fils Aymon. Le terme médiéval était couramment utilisé près des marécages, comme la Tour Canteraine de Tournai au pied de l’Escaut ou encore à Abbeville en Picardie. Le nom vient du latin “Canta” “rena”, le chant des grenouilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *