Echos du conseil communal : projet LOCAVORA

Notre conseillère Adrienne Wiliquet est intervenue pour appuyer le soutien de notre groupe au projet LOCAVORA lors du conseil communal du jeudi 24 janvier 2019.

Voici son commentaire :

“Point n°8 : Appel à projet « Urbaines Innovatie Actions ». Approbation.

La candidature à l’appel à projet « Actions Urbaines Innovantes » a pour but d’approvisionner les villes de Lessines, Ath et Enghien en aliments sains et à valoriser leurs terres agricoles pour tendre vers l’autonomie alimentaire.

Le projet s’appelle LOCaVORA et consiste en :

– Un diagnostic des besoins alimentaires des 3 entités et de leurs sols – L’accompagnement et formations des agriculteurs

– L’écoulement des produits via les collectivités communales puis locales et aux particuliers.

Les objectifs de LOCaVORIA sont de :

– Favoriser l’économie locale et garantir des revenus corrects aux agriculteurs

– Gérer durablement nos ressources naturelles et s’adapter au changement climatique

– Favoriser les circuits courts

– Faire bénéficier les citoyens de produits sains

Lessines y joue un rôle clé. En effet, de par sa position centrale, c’est l’ADL de Lessines qui coordonnera la distribution des produits. De plus, la Ville mettra à disposition des terres à cultiver et un hall relais pour l’écoulement des produits. En outre, c’est la Ville de Lessines qui est chargée de proposer les clauses éthiques, sociales et environnementales à intégrer dans les marchés publics afin qu’ils soient verts et écoresponsables et que nos agriculteurs locaux puissent être compétitifs par rapport aux supermarchés. L’utilisation des produits locaux et le soutien aux agriculteurs, l’adaptation des clauses de marchés publics intégrant les circuits courts ainsi que la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont des points essentiels du programme électoral de OSER cdH.

LOCaVORA est un projet pilote qui pourra être étendu à l’ensemble de la Wallonie Picarde et s’intègre parfaitement dans notre plan Pollec. Nous saluons la collaboration avec les villes voisines, avec le Parc Naturel du Pays des Collines et avec le Carah (centre pour l’agronomie et l’agro-industrie du Hainaut) et leurs spécialistes. Nous sommes fiers de participer à ce projet qui permettra de créer du lien entre nos villes et les terres agricoles des villages.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *