Compte-rendu du conseil communal du jeudi 27 août 2020

C’est toujours dans la grande salle du Complexe Sportif Claudy Criquielion que s’est déroulé le Conseil Communal de ce jeudi 27 août 2020 (afin de pouvoir garantir la distanciation entre les personnes) en présence de nombreux citoyens dont la plupart uniquement intéressés par un problème de stationnement sauvage.

Les principales décisions vous sont présentées ci-dessous pour vous éclairer au mieux sur l’action de nos mandataires dans les divers dossiers portés par la majorité.

Dans le cadre de l’avancement du projet des CUP 2020-2025, une nouvelle étape a été franchie. Le texte soumis à l’approbation du conseil communal prévoyait :

  1. de refuser la suppression du tronçon rue de la Loge
  2. d’accepter la création de la nouvelle voirie

Notre groupe OSER cdH a proposé :

  1. d’accepter la nouvelle voirie
  2. de ne pas accepter actuellement la suppression du tronçon trouvant la demande prématurée

Cette proposition de notre groupe a été largement approuvée par notre conseil, ce qui permet aux Carrières (CUP) d’introduire toute les demandes requises en matière d’aménagement du territoire et d’apaiser toutes les parties.

Au niveau des investissements communaux, il faut noter :

  • Cimetière de Wannebecq : l’acquisition d’un terrain au centre du village pour pouvoir étendre le cimetière qui est actuellement saturé. L’achat d’un terrain contigu à l’actuel cimetière permettra une extension rapide, solution recherchée par notre échevine Marie Josée Vandamme. D’autres options, hors centre, n’étaient pas réalisables car cela signifiait la création d’un nouveau cimetière et donc une procédure qui aurait pris plusieurs années.
  • L’achat d’un terrain dans le zoning Ouest afin d’y aménager dans le futur tout le service travaux dont les locaux et surtout les aires de stockages et garages ne répondent plus aux normes de travail et de sécurité en vigueur.
  • L’expropriation d’un bâtiment de la Grand ’Rue dans le cadre de la connexion de Hôpital ND à la Rose au centre-ville. Ce projet est en grande partie subsidié par les fonds FEDER européens et renforcera notre activité économique locale (commerces et Horeca).
  • L’acquisition d’une maison rue des Moulins 37 pour compléter le projet de salle de spectacle et de Centre de rencontres culturelles dont fait l’objet le site du Moulin Willame. A noter que c’est la ville et non le Centre Culturel qui fait cette acquisition afin de profiter de 50% de subvention de la Fédération Wallonie-Bruxelles en charge de la culture.

Modification budgétaire

Suite surtout àla crise du Covid , le CPAS se devait de répondre à de nombreux coûts supplémentaires notamment les coûts sanitaires en Maison de repos  et l’augmentation de demandes de RIS (revenu d’intégration sociale). Le budget du CPAS ne pouvait plus couvrir toutes ces misions et l’intervention de la ville a été augmentée. Le CPAS ne pouvait pas durant cette période mettre au chômage économique son personnel de soins, de nettoyage, les assistantes sociales… afin de pourvoir à ses missions.  Donc, durant les mois précédents, un travail d’économie a été demandé aux différents échevins et services afin de trouver les sources de financements nécessaires pour couvrir cette intervention supplémentaire en 2020.

Chaque année, la commune verse des subsides à diverses associations de notre commune. Lors de ce Conseil, les subsides à Ma Radio a été votés (€7 500).

Pour ce qui est de No Télé, l’intervention communale reste très élevée. Le conseil a décidé de verser 90% des montants réclamées (€73 000). En effet, malgré une augmentation régulière de ces montants, la ville de Lessines constate un manque d’intérêt pour notre commune (4e entité de la WAPI en termes d’habitants) dans les reportages consacrés aux nombreuses activités associatives, culturelles, touristiques ou citoyennes de notre entité. Un courrier sera adressé à No Télé dans ce sens.

Pour nos bambins, une aire de jeux sera prochainement installée dans le parc Watterman. Cette initiative est sponsorisée en partie par le Rotary de Lessines qui s’investit régulièrement dans divers projets de notre entité. A noter que l’exposition des 32 blocs de pierres levées, semblables à des menhirs a été démontée par mesure de sécurité. Une partie de ces pierres a été déplacée sur une propriété de la ville avenue de l’Abattoir afin de mieux délimiter les places de stationnement et de sécuriser les lieux.

Patrick Daubie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *