Communiqué de presse suite aux licenciements

Le groupe OSER cdH de Lessines dénonce avec force la gestion désastreuse de sa ville par la majorité PS-Ensemble, aux conséquences catastrophiques pour la population et le personnel communal.

La majorité joue à Caliméro et rejette la faute des licenciements  sur l’Union Européenne, la Région Wallonne, l’état fédéral, l’ancienne majorité (c’est-à-dire les mêmes), le climat économique actuel… Aujourd’hui, sans véritable remise en question, le collège essaie de mettre son budget à l’équilibre sans réflexion de fond ni de vision à long terme. Faire un budget ne consiste pas simplement à remplir des cases mais à réfléchir sur la situation, à  imaginer des solutions et à décider pour le bien commun.

Depuis plusieurs années, l’argent public est gaspillé. Voici quelques exemples de dépenses inconsidérées :

* Fermeture de l’Accueil Temps Libres mais des frais viennent encore d’y être engagés en 2013 ( travaux contre l’humidité des bâtiments, achat d’un copieur,…)

* Dépenses inconsidérées pour la crèche (plus de 100 000€en plus de la construction et de son aménagement intérieur), sans compter qu’un enfant encadré par la crèche communale coûtera 9 fois plus cher qu’un enfant accueilli par un service à domicile

* Sous-traitance des plantations et de leur entretien pour 12 000€ ….par une firme anversoise !!!Mais en même temps achat de petit outillage et de machines pour le service travaux, ainsi que des formations pour le personnel.

* Achats répétitifs de matériel pour le service travaux sans gestion de stock

* Augmentation des frais de fonctionnement de 8% en une seule année (assurances, déchets, volumes de carburant,…)

* Absence de gestion du parc de photocopieuses  et matériel de projection (achats redondants)

* Achats démesurés pour « certaines » écoles communales dont le directeur a tous pouvoirs sur la commune

* Désintérêt vis-à-vis du tissu associatif local performant mais investissements dans des manifestations coûteuses (Les Unes Fois d’un Soir, c’est un trois-quart équivalent temps-plein).

* Mauvaise gestion de nouveaux logements sociaux entrainant des surcoûts énormes

* Absence de mise en concurrence des achats lors des marchés publics, qui pourraient être organisés avec publicité et parution au Moniteur

* Achat du bâtiment des CUP pour un prix démesuré (540.000€) . Ce bâtiment n’est toujours pas utilisé à ce jour…

* Augmentation du budget pour des ASBL sportives, due notamment au salaire du nouveau directeur par ailleurs déjà directeur d’écoles communales, président de l’union socialiste communale et président du Centre culturel(416.600€ initialement pour 500.000€ actuellement, soit plus de 83.000€)

A cette liste, malheureusement nullement exhaustive, ajoutons le gaspillage des deniers publics lessinois par le paiement de deux employés exclusivement  politiques (PS et Ensemble) payés à prix d’or et qui ont coûté une fortune au cours de la mandature précédente (un peu plus de 900.000 €). Cette économie aurait permis à elle seule à la même majorité en place aujourd’hui (PS-MEnsemble)  d’éviter de mettre à la porte une partie du « reste » du personnel.

Gouverner c’est prévoir. Gérer c’est anticiper. Comme dans le privé, c’est se fixer des objectifs, une stratégie, contrôler régulièrement le tableau de bord et non pas attendre le bilan de fin d’exercice pour connaître la situation de l’entreprise. C’est ce qu’attendent de leurs dirigeants, l’ensemble des Lessinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *