69 emplois perdus…

L’entreprise Flint à Lessines fermera ses portes prochainement, provoquant 69 pertes d’emploi.

Notre groupe est bien évidemment solidaire de tous les travailleurs.

Voici l’article paru sur http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120503_007&_section=61629726&utm_source=lavenir&utm_medium=newsletter&utm_campaign=regio

 

LESSINES – La direction de Flint Group Belgium a informé aujourd’hui les représentants syndicaux de son intention de fermer l’usine de production à Lessines. Ceci pourrait entraîner la perte de 69 emplois.

L’usine de Lessines fait partie du groupe Flint et produit de l’encre pour la presse écrite à l’intention du secteur des journaux. L’arrivée des médias numériques a gravement affecté les médias imprimés traditionnels, ce qui a eu un impact négatif sur le secteur mondial de la presse écrite, peut-on lire dans un communiqué.

Les répercussions du passage des médias imprimés traditionnels aux médias numériques sont mondiales et entraînent un déclin structurel qui continue de s’accélérer sur le marché des encres pour la presse écrite depuis 2007.

L’usine de Lessines fabrique des produits de base pour un marché en déclin. L’usine est confrontée à une énorme sous-exploitation de sa capacité, car le marché des encres pour la presse écrite connaît un déclin irréversible et accéléré.

“L’usine de Lessines subit l’impact de la convergence du déclin de la demande et de l’augmentation des coûts, ce qui a créé une situation intenable pour l’usine sur le marché européen des encres”, déclare Guido Vuotto, directeur général de Flint Group Belgium dans le communiqué.

“Nous ne voyons pas comment nous pourrions corriger cette situation par le biais d’investissements d’infrastructure puisque le marché des encres pour la presse écrite est en état de déclin irréversible et accéléré”.

La direction a entamé la procédure d’information et de consultation avec les représentants syndicaux concernant son intention d’interrompre les activités de production à Lessines. Guido Vuotto :”Si cette intention se confirme, nous essaierons de trouver des solutions appropriées pour tous les collaborateurs qui pourraient être affectés”.

Les permanents de la centrale générale de la FGTB, pour les ouvriers, et du SETCa, pour les employés, rencontreront le 7 mai prochain à 10 h les membres de la direction du groupe “Flint Group Belgium” dans le cadre de la procédure Renault. La direction de FGB a informé jeudi matin les syndicats de son intention de fermer son usine de production à Lessines.

“Il y a eu des hauts et des bas dans cette entreprise mais nous n’avons jamais été informés d’une intention de fermer le site de Lessines”, explique Natalino Zidda, secrétaire permanent du SETCa dans le secteur chimie. La fermeture concerne actuellement les 42 ouvriers et 27 des 35 employés. Si la conjoncture n’est pas bonne pour cette entreprise spécialisée dans la production d’encre pour la presse écrite, les syndicats s’étonnent toutefois que le choix de fermeture se soit porté sur Lessines.

“Le groupe possède deux autres sociétés, l’une à Cologne en Allemagne, l’autre en Angleterre. Dès lors, pourquoi Lessines? D’une part, les autres usines pourraient faire un effort, d’autre part il serait possible de répartir les licenciements”, poursuit le permanent.

Le 7 mai débutera la phase d’information de la procédure Renault. “D’ici là, l’entreprise poursuivra ses activités. Réuni ce jeudi matin lors d’une assemblée générale, le personnel a décidé de continuer le travail. Les employés et les ouvriers veulent que l’on trouve des solutions alternatives”, précise encore M. Zidda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *