Home » Articles tagués avec 'Maxime Prévôt'

RAVEL.WALLONIE.BE, un nouveau site web interactif pour programmer vos promenades!

RAVEL.WALLONIE.BE

 

Un nouveau site web interactif pour programmer

toutes vos promenades !

06-05-2016

 

A l’occasion de lannée « La Wallonie à vélo », Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics en charge du RAVeL, a le plaisir d’annoncer la mise en ligne d’un nouveau site web http://ravel.wallonie.be qui va permettre à toutes et à tous de préparer, de manière conviviale et interactive, son itinéraire sur le Réseau Autonome de Voies Lentes wallon (RAVeL).

 

Pour le Ministre Maxime PREVOT, le RAVeL revêt un intérêt très particulier. Au-delà de mettre en valeur le patrimoine ferroviaire et hydraulique, ce réseau de voies lentes est tout d’abord un réseau de modes doux, créateur de liens,  accessible à tous (familles, enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite, cyclistes, …) et qui permet de (re)découvrir les bienfaits pour la santé de la marche à pieds et du vélo.

 

Le RAVeL est également un outil de développement économique local grâce au vélotourisme.  Avec un réseau de voies lentes que d’autres pays nous envient et qui est traversé par quatre itinéraires internationaux, la Wallonie a en effet tous les atouts nécessaires pour développer davantage ce créneau.

 

A l’occasion des 20 ans du réseau fêtés en 2015, le Ministre PREVOT a lancé un Plan RAVeL visant à développer davantage le réseau, qui compte déjà 1.400 km de chemins balisés, par la réalisation de 300 km de chaînons manquants et l’amélioration de sa qualité afin de le rendre plus accessible à tous. D’ici, 2019, c’est un budget global de 32 millions € que le Ministre a décidé de consacrer à cette fin.

 

Dans le cadre de l’année 2016 « La Wallonie à vélo » lancée par le Ministre wallon du Tourisme, René COLLIN, il était important à présent de doter le RAVeL d’un site web à la hauteur des ambitions.

 

Ce nouveau site web, accessible via  http://ravel.wallonie.be, mise sur la convivialité et l’interactivité, s’inspirant des « success stories » de l’étranger, comme les sites ‘La Suisse à vélo’ et ‘La Bretagne à vélo’. Facilement consultable à partir d’un smartphone, il reprend l’ensemble du réseau RAVeL ainsi que les véloroutes, itinéraires cyclables à vocation touristique, il permet ainsi à tout un chacun de choisir son itinéraire en fonction de trois paramètres :

-      la destination,

-      le niveau de difficulté (famille, intermédiaire ou expert),

-      le type d’itinéraire (local, régional ou international).

 

L’itinéraire proposé se voit ensuite découpé en différentes étapes d’une longueur moyenne de 20 à 50 km avec, pour chacune d’entre elles, un carnet de route reprenant un descriptif, des caractéristiques telles que le revêtement, le dénivelé, la signalisation ainsi que des renseignements à caractère touristique (organismes touristiques, logements, loueurs de vélos, points d’intérêt…).  Son itinéraire sélectionné, l’usager pourra alors en télécharger la carte interactive et aura ainsi le loisir de consulter son trajet, en mouvement, à partir d’un smartphone équipé d’un GPS.

 

Afin d’être le plus actualisé possible, ce site va faire l’objet d’adaptations régulières et diffusera des avertissements relatifs à l’évolution des chantiers en cours sur le réseau.

 

Avec l’arrivée des beaux jours, le Ministre PREVOT se réjouit de pouvoir mettre cet outil à disposition des amateurs de vélo et de marche à pied. Emprunter un RAVeL, c’est redécouvrir les richesses paysagères et patrimoniales de la Wallonie tout en faisant une activité physique bénéfique pour la santé.

 

Revue de presse : visite du ministre Maxime Prévot

Voici un article paru dans le quotidien « La Dernière Heure » le jeudi 27 août 2015 :

dh 27aout20105_0001_NEW

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reportage sur No Télé:

https://www.notele.be/list85-les-reportages-de-notele-sur-l-entite-de-lessines-media37652-lancement-du-chantier-de-la-liaison-de-lessines-a-l-a8.html

 

 

Lancement des travaux par le ministre Maxime Prévot

Lancement des travaux de construction du tronçon de la N56 et de raccordement au zoning de Lessines Ouest

25-08-2015

Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et des Zones d’activités économiques, est heureux d’annoncer le début des travaux de construction du tronçon de la N56 entre l’autoroute A8 à Papignies et la Chaussée de Renaix (N57) à Lessines ainsi que le raccordement à la zone d’activités économiques de Lessines Ouest (Baxter).

La poursuite de la construction de la N56, assurant la liaison Ath-A8-Lessines-Grammont, et déjà réalisée entre Ath et l’A8, doit permettre de relier la Ville de Lessines ainsi que sa zone d’activités économiques (accueillant notamment BAXTER) à l’autoroute A8.

La réalisation de ce tronçon permettra d’améliorer la mobilité et d’accroître la sécurité des usagers ainsi que des riverains notamment en diminuant le trafic dans les villages d’Ollignies, Papignies et Wannebecq. Elle facilitera également l’accessibilité au zoning de Lessines, ce qui contribuera ainsi à son développement économique.

Gérée par l’Intercommunale IDETA, la zone d’activités économiques de Lessines Ouest s’étend sur 48,4 hectares et accueille 23 sociétés occupant au total 1.772 personnes. La principale entreprise active sur le site est Baxter qui est spécialisée dans les produits médicaux et pharmaceutiques.

Frédéric Hoffmann, General Manager chez Baxter Belux : « Depuis 1996, Lessines accueille le principal centre de distribution européen de Baxter. Au quotidien, 150 chargements et déchargements de médicaments et dispositifs médicaux se font via ses 26 quais. Baxter encourage le développement d’un vaste réseau de transport combinant rail/route/barges fluviales qui permet d’optimaliser notre chaîne logistique. En créant un itinéraire dédié aux camions de Baxter mais aussi d’autres entreprises de la région, plusieurs parties concernées – Baxter, Baxalta, les riverains ainsi que les utilisateurs de moyen de transport privé – pourront profiter d’un gain de temps, d’une sécurité améliorée, d’une diminution des accidents, et également d’une réduction de l’émission CO2. »

 

Les aménagements réalisés sur ce nouveau tronçon consisteront en la création d’une voirie régionale de 6 kilomètres (2 x 1 bande) en béton armé continu. Le revêtement de la voirie sera adapté pour permettre le passage d’un charroi lourd, assurant ainsi la longévité de son revêtement. Outre un pont, cette voirie comprendra également 3 bassins d’orage et 4 ronds-points.

Le chantier a débuté ce 17 août 2015 par la réalisation de travaux de sondage qui sont toujours en cours actuellement. Il est également à noter que des merlons de terre seront prévus pour protéger les quartiers d’habitat voisins.

La durée prévue des travaux est de l’ordre de deux ans, sous réserve des conditions climatiques.

Au total, le coût du chantier s’élève à 16.722.831,29 € financé par la Wallonie dans le cadre de la politique de développement des infrastructures menée par le Ministre Maxime PREVOT.

Maxime PREVOT se réjouit que ces travaux, attendus depuis longtemps, puissent enfin être concrétisés prochainement. La réalisation de cette liaison (N56) présente en effet une double utilité : elle est à la fois indispensable pour améliorer l’accessibilité et désenclaver la Ville, mais aussi pour contribuer à l’essor économique de la Wallonie et de Lessines notamment en permettant de nouveaux investissements au sein de l’entreprise pharmaceutique Baxter.

prévot 1 prévot 2 prévot 3 prévot 4 prévot 5 prévot 6 prévot 7

Région Wallonne : les 17 principaux chantiers du printemps et de l’été 2015‏

Au retour des beaux jours, c’est également la reprise de nombreux travaux effectués sur nos routes. A cette occasion, Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière ainsi que la SOFICO dressent le bilan des principaux chantiers en cours ou qui vont démarrer durant cette année 2015 sur le réseau structurant, autrement dit les autoroutes et nationales 2X2 bandes1.

La réalisation de ces chantiers amorcera la clôture de la mise en œuvre du Plan Routes I, vaste programme de réhabilitation du réseau structurant, entamé en 2010 pour un budget total de 500 millions €. Vous trouverez en annexe un détail des 17 principaux chantiers qui viennent de redémarrer, qui commenceront dans les mois à venir ou qui sont déjà en cours.

Ces chantiers sont financés par la SOFICO (Société wallonne de Financement Complémentaires des infrastructures), qui en est le maître d’ouvrage, et par la BEI (Banque européenne d’Investissement). Pour leur réalisation, la SOFICO collabore avec son partenaire technique, la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments du SPW.

 

Suite au Plan Routes I, le Ministre Maxime PREVOT a d’ores et déjà fixé les grandes balises du prochain plan, intitulé Plan Infrastructures. Au-delà des perspectives qui seront tracées pour le développement de nos infrastructures wallonnes pour les 20 ans à venir, et en plus des dizaines de millions € prévus annuellement sur les crédits ordinaires, 320 millions € seront mobilisés sur la période 2016-2019.

 

Voici les 4 types d’infrastructures qui seront concernées par ce plan :

-      les autoroutes ;

-      le réseau secondaire wallon ;

-      les routes de l’emploi2 ;

-      les voies hydrauliques3.

 

 

1 Le réseau structurant est composé de 1200 kilomètres d’autoroutes dont 350 kilomètres de bretelles et 641 kilomètres de nationales 2×2 bandes.

2 Les routes de l’emploi concernent  les voiries qui mènent à des zones à haute densité d’emplois, tels des zonings, des zones hospitalières…

3 40 millions de tonnes de marchandises sont transportées par bateau chaque année sur les 450 km de voies d’eau navigables en Wallonie, ce qui représente l’équivalent de 2 millions de camions qui ne se retrouvent pas sur nos routes.

OSER chantiers 2015

 

ANNEXE

 

Chantiers qui démarrent en 2015

·        E411/A4 – AISCHE-EN-REFAIL (1)

Rénovation en profondeur de la chaussée sur 4 kilomètres en direction de Bruxelles. Le chantier a commencé en mars 2015 et se terminera pour la rentrée de septembre 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 3.141.525 €

 

·        E411/A4 – WELLIN-ROCHEFORT (2)

Réhabilitation d’un tronçon de 9 kilomètres vers Bruxelles. Le chantier a commencé en avril 2015 et se terminera pour l’hiver 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 7.145.478 € HTVA

 

·        E42/A8 – KAIN-LAMAIN (3)

Réhabilitation des tronçons Froyennes-Lamain (7,5 kilomètres vers la France) et Lamain-Kain (8,5 kilomètres vers Bruxelles). Le chantier compte 4 phases et est actuellement dans la première qui s’étend de l’échangeur N°34 Froyennes à l’échangeur de Marquain A8/A17 en direction de la France. Le chantier a commencé en mars 2015 et se terminera début 2017 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 28.493.870 € HTVA

 

·        E42/A15 – Pont 34, de La Louvière (4)

Renforcement de la structure métallique de l’ouvrage d’art et remplacement du tablier du pont. Le chantier a commencé en avril 2015 et se terminera au printemps 2017 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 9.803.700  € HTVA

 

·        E42/A15 – COURCELLES-VIESVILLE (5)

 

Chantier de réhabilitation sur 5 kilomètres en direction de Liège. Le début du chantier sera fixé prochainement en vue de terminer ces travaux pour la fin de l’année 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 5.631.135 € HTVA

 

·        N90 – FLOREFFE (6)

 

Réhabilitation et sécurisation de la chaussée sur environ 2 kilomètres et aménagement du Carrefour des Tourettes. Le chantier a commencé en avril 2015 et se terminera en été 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 837.339  € HTVA

 

 

Chantiers qui reprennent au printemps 2015

·        E411/A4 – VIADUC DE BEEZ (7)

 

1.   Travaux de mise en peinture anticorrosion dans le sens vers Bruxelles.

Ce chantier a repris le 18 avril 2015 et se terminera en été 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 3.101.974  € HTVA

 

2.   Sécurisation du Viaduc dans le sens Namur vers Bruxelles avec remplacement des garde-corps par des glissières de sécurité. Ce chantier reprendra en août 2015 et se terminera à l’automne 2015 sous réserve des conditions météorologiques.

Budget : 520.209  € HTVA

·        E42/A15 – THIMEON-SAMBREVILLE (8)

Reprise des travaux de réhabilitation des 3 voies de circulation sur un tronçon de 16 kilomètres dans le sens Mons-Namur, entamés le 4 août 2014. Ce chantier compte 3 phases. La première phase, entre Thiméon et Gosselies, est terminée. La seconde, entre Gosselies et Fleurus, est en cours depuis le 16 mars 2015 et devrait être terminée vers la fin du mois de mai. La dernière phase, entre Fleurus et Sambreville, débutera dans la foulée.

Budget : 8.555.533  € HTVA

 

·        E40/A3 – SORTIE BLEGNY (BARCHON) (9) 

 

Poursuite de la sécurisation et de l’amélioration des accès et sorties 36 à Barchon. Le chantier a débuté en septembre 2014. Il vient d’entrer dans sa quatrième et dernière phase, en direction de l’Allemagne. Le chantier a repris dès février 2015 et se prolongera jusque l’été 2015.

Budget : 2.615.950€ HTVA

 

·        R0-E19 (10)

 

Poursuite d’un chantier d’abattage d’arbres et de remplacement de glissières de sécurité débuté en avril 2014 sur le R0 et l’E19/A7, sur un tronçon de 23 kilomètres, entre la région flamande et Familleureux (E19-A501). Reprise des travaux sur le dernier tronçon de 6 kilomètres, entre l’aire autoroutière d’Orival (Station Total) et Arquennes programmée pour fin avril 2015 pour une durée d’environ un mois.

Budget : 4.923.643 € HTVA

 

·        E19/A7 – SENEFFE – PONT SURPLOMBANT LA LIGNE SNCB 117 (11)

 

Reprise des travaux de revêtement et d’étanchéité qui ont débuté en août 2013.  Le chantier reprendra en avril 2015 et se terminera en été 2015.

Budget : 1.163.550 € HTVA

 

 

 

Chantiers qui ont débuté avant 2015 sans être interrompus cet hiver


E40/A3–HERSTAL (12)

 

Chantier de réhabilitation, de renforcement et d’élargissement des 3 viaducs successifs formant un tronçon de 600 mètres. Dans le sens Aix vers Bruxelles, une bande d’arrêt d’urgence sera rajoutée. Dans le sens Bruxelles vers Aix, une nouvelle bande de circulation et une bande d’arrêt d’urgence seront créées. La première des 6 phases du chantier est en cours. Ce chantier a commencé en mai 2014 et se prolongera jusque début 2017 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 28.802.186 €  HTVA

 

·        E19/A7–VIADUC DE WAUTHIER-BRAINE (13)

 

Chantier de réhabilitation et de renforcement de l’ouvrage d’art. La première phase vers Mons est terminée. La deuxième phase est en cours depuis septembre 2014 en direction de Bruxelles. Ce chantier a commencé en mai 2013 et se prolongera jusque début 2016 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 9.695.960  € HTVA

 

 

·        N5 – PHILIPPEVILLE-SAMART (14) 

 

Travaux de sécurisation et de réhabilitation sur un tronçon de 4 kilomètres. Ce chantier a commencé en juin 2014 et se prolongera jusque cet été 2015 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 8.901.823 € HTVA

 

 

·        N5- SOMZEE – FRAIRE (15) 

 

Travaux de sécurisation et de réhabilitation de cette section de 5 kilomètres. Ce chantier a commencé en octobre 2014 et se prolongera jusqu’au printemps 2016 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 12.268.252 € HTVA

 

 

·        N5 – CONTOURNEMENT DE COUVIN (16) 

Construction en 3 phases d’un contournement d’environ 14 kilomètres au gabarit autoroutier. La première phase, en cours, porte sur la réalisation du tronçon entre Frasnes et le Ry de Rome sur 5 kilomètres et devrait se terminer en juin 2016. La deuxième phase, qui porte sur la réalisation d’un tronçon de 8,7 kilomètres compris entre la Platinerie et la frontière française, est en cours d’attribution. Ce vaste chantier a commencé en septembre 2011 et devrait se prolonger jusque début 2018 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 144.000.000 € HTVA

 

·        R9 DE CHARLEROI (17) 

Travaux de réhabilitation de la partie sud (aérienne), sur un tronçon de 1,8 kilomètre, entre la rue de l’Acier et la Porte de La Neuville. 15 ponts, 9 viaducs, ainsi que 9 accès et sorties seront mis à nu et réparés en profondeur. Le chantier se divise en 6 phases et est actuellement dans la première, prévue jusqu’en septembre 2015. Ce chantier a commencé en septembre 2014 et se prolongera jusque l’automne 2017 en fonction des conditions météorologiques.

Budget : 25.708.536 € HTVA

 

 

Réhabilitation de la chaussée de Grammont

Réhabilitation de la chaussée de Grammont

21-01-2015

Dans le cadre du programme 2015 des chantiers wallons, Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics, a décidé d’affecter les budgets nécessaires pour la réhabilitation de la chaussée de Grammont (N42).

Au départ de Lessines en passant par Deux-Acren jusqu’à la frontière linguistique, un tronçon de 3,5 km de la chaussée de Grammont sera réhabilité sur une profondeur de 80 cm afin d’améliorer la sécurité des automobilistes, des motards et des cyclistes.

Le coût total des travaux pour la rénovation de cette section de la N42 s’élève à 1.300.000 €. A la demande du Ministre Maxime PREVOT, ce budget est réservé cette année afin de lancer l’adjudication du marché de travaux de génie civil dans le courant du 1er trimestre 2015.

Sous réserve des procédures administratives et des conditions météorologiques, le début des travaux est prévu dans le courant du 2nd semestre 2015.

Le Ministre wallon des Travaux publics Maxime PREVOT se réjouit de permettre l’avancement de ce dossier qui contribuera à accroître la sécurité routière, la mobilité et le confort de tous les usagers.

Construction du tronçon de la N56 raccordement au zoning de Lessines Ouest

VILLE DE LESSINES

Construction du tronçon de la N56 et raccordement au zoning de Lessines Ouest

15-01-2015

Dans le cadre du programme 2015 des chantiers wallons, Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics, a décidé d’affecter les budgets nécessaires, à savoir 3.345.000 €, pour d’une part le projet de construction du tronçon de la N56 entre l’autoroute A8 à Papignies et la Chaussée de Renaix (N57) à Lessines ainsi que d’autre part, le raccordement à la zone d’activités économiques de Lessines Ouest (BAXTER).

La poursuite de la construction de la N56, assurant la liaison Ath-A8-Lessines Grammont, et déjà réalisée entre Ath et l’A8, doit permettre de relier la Ville de Lessines ainsi que sa Zone d’activités économiques (BAXTER) à l’autoroute A8. Elle constituera la première partie du contournement ouest de la ville.
La réalisation de ce tronçon est indispensable pour assurer le désenclavement et l’accessibilité de la Ville de Lessines et contribuer ainsi à son développement économique.
Elle permettra en outre d’améliorer la mobilité et particulièrement le trafic  traversant actuellement les villages d’Ollignies, Papignies et Wannebecq, et d’accroître la sécurité routière et la qualité de vie des riverains.

Le budget total estimé pour la réalisation de ce projet, s’élève à 14.228.384 €, dont 3.345.000 € sont réservés cette année, conformément à la part de 20 % que l’administration wallonne des Routes doit assumer dans les projets SOWAFINAL, afin de démarrer les travaux de génie civil dans le courant du premier semestre 2015.

Ces travaux sont attendus pour l’été 2015, sous réserve des procédures administratives et des conditions météorologiques.

Le Ministre wallon des Travaux publics Maxime PREVOT se réjouit de l’avancement de ce dossier dont les travaux contribueront à l’expansion économique de la région et au confort et la sécurité des riverains.