Home » 2016 » mai

RAVEL.WALLONIE.BE, un nouveau site web interactif pour programmer vos promenades!

RAVEL.WALLONIE.BE

 

Un nouveau site web interactif pour programmer

toutes vos promenades !

06-05-2016

 

A l’occasion de lannée « La Wallonie à vélo », Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics en charge du RAVeL, a le plaisir d’annoncer la mise en ligne d’un nouveau site web http://ravel.wallonie.be qui va permettre à toutes et à tous de préparer, de manière conviviale et interactive, son itinéraire sur le Réseau Autonome de Voies Lentes wallon (RAVeL).

 

Pour le Ministre Maxime PREVOT, le RAVeL revêt un intérêt très particulier. Au-delà de mettre en valeur le patrimoine ferroviaire et hydraulique, ce réseau de voies lentes est tout d’abord un réseau de modes doux, créateur de liens,  accessible à tous (familles, enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite, cyclistes, …) et qui permet de (re)découvrir les bienfaits pour la santé de la marche à pieds et du vélo.

 

Le RAVeL est également un outil de développement économique local grâce au vélotourisme.  Avec un réseau de voies lentes que d’autres pays nous envient et qui est traversé par quatre itinéraires internationaux, la Wallonie a en effet tous les atouts nécessaires pour développer davantage ce créneau.

 

A l’occasion des 20 ans du réseau fêtés en 2015, le Ministre PREVOT a lancé un Plan RAVeL visant à développer davantage le réseau, qui compte déjà 1.400 km de chemins balisés, par la réalisation de 300 km de chaînons manquants et l’amélioration de sa qualité afin de le rendre plus accessible à tous. D’ici, 2019, c’est un budget global de 32 millions € que le Ministre a décidé de consacrer à cette fin.

 

Dans le cadre de l’année 2016 « La Wallonie à vélo » lancée par le Ministre wallon du Tourisme, René COLLIN, il était important à présent de doter le RAVeL d’un site web à la hauteur des ambitions.

 

Ce nouveau site web, accessible via  http://ravel.wallonie.be, mise sur la convivialité et l’interactivité, s’inspirant des « success stories » de l’étranger, comme les sites ‘La Suisse à vélo’ et ‘La Bretagne à vélo’. Facilement consultable à partir d’un smartphone, il reprend l’ensemble du réseau RAVeL ainsi que les véloroutes, itinéraires cyclables à vocation touristique, il permet ainsi à tout un chacun de choisir son itinéraire en fonction de trois paramètres :

-      la destination,

-      le niveau de difficulté (famille, intermédiaire ou expert),

-      le type d’itinéraire (local, régional ou international).

 

L’itinéraire proposé se voit ensuite découpé en différentes étapes d’une longueur moyenne de 20 à 50 km avec, pour chacune d’entre elles, un carnet de route reprenant un descriptif, des caractéristiques telles que le revêtement, le dénivelé, la signalisation ainsi que des renseignements à caractère touristique (organismes touristiques, logements, loueurs de vélos, points d’intérêt…).  Son itinéraire sélectionné, l’usager pourra alors en télécharger la carte interactive et aura ainsi le loisir de consulter son trajet, en mouvement, à partir d’un smartphone équipé d’un GPS.

 

Afin d’être le plus actualisé possible, ce site va faire l’objet d’adaptations régulières et diffusera des avertissements relatifs à l’évolution des chantiers en cours sur le réseau.

 

Avec l’arrivée des beaux jours, le Ministre PREVOT se réjouit de pouvoir mettre cet outil à disposition des amateurs de vélo et de marche à pied. Emprunter un RAVeL, c’est redécouvrir les richesses paysagères et patrimoniales de la Wallonie tout en faisant une activité physique bénéfique pour la santé.

 

Réouverture de la rue de l’Ecluse à Papignies

Depuis quelques jours déjà, la rue de l Écluse de Papignies a été réouverte au trafic. Une toute nouvelle voirie y a été créée ainsi qu’ un nouveau pont surplombant l’impressionnante écluse du  chenal de dérivation de la Dendre.papignies 1 papignies 2 papignies 3 papignies 4 papignies 5

Bonne fête à toutes les mamans!

Le groupe OSER cdH souhaite une bonne fête à toutes les mamans! fête des mères 2015

Deux terrains synthétiques pour le football

Lors du conseil communal du jeudi 28 avril, le conseil communal a approuvé, à l’unanimité, l’aménagement et la maintenance de deux terrains de sport avec revêtement synthétique, situés au complexe des Camomilles à Deux-Acren.

Voici l’intervention de notre conseiller communal, Emmanuel Monseux :

« L’entité est très régulièrement mise en valeur par ses sportifs. Le succès rencontré par le Centre sportif Claudy Criquielion n’est plus à démontrer. Les demandes des sportifs pour l’utilisation de ce bel outil ne font que croître par ailleurs.

Demain, par la construction de deux terrains synthétiques, nous ouvrirons les perspectives d’avenir pour d’autres sportifs, eux aussi nombreux.

Surtout, nous permettrons à de nombreux jeunes de pratiquer leur sport favori, dans des conditions nouvelles et bien meilleures, raison pour laquelle le ministre Collin avait marqué son soutien à ce projet.

Ces deux terrains synthétiques, en effet, permettront aux jeunes de développer davantage leurs compétence footballistiques, d’affiner leur technique de jeu et ce sur une surface adaptée aux conditions climatiques parfois contraignantes.

Notre groupe se réjouit donc d’offrir aux jeunes footballeurs ces aires de jeu. Pour ces jeunes, c’est un magnifique cadeau! »

football

« Les Ambassadeurs » à Lessines!

Le samedi 7 mai, c’est à Lessines que les Ambassadeurs se posent pour la dernière émission de la saison. Dans cette petite ville du Hainaut au patrimoine except…ionnel, Armelle, Jean-Philippe Watteyne, Guy Lemaire et Philippe Soreil accueillent deux grandes amies bruxelloises, Géraldine et Florence, pour un séjour qui ne va pas les laisser indifférentes. RDV à 13h35 sur La Une.
Arrosée par la Dendre, Lessines est tournée vers la majestueuse beauté de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose. Mais elle compte bien d’autres richesses ainsi que des manifestations folkloriques renommées comme le fameux Festin ou la procession du vendredi saint ou encore la fête du « Cayoteu », symbole de la prospérité du porphyre au 19ème.
Armelle accueille Géraldine et Florence à  » La Maison des Anges  » qui propose des chambres d’hôtes dans le style des maisons patriciennes du 19ème siècle. Il règne aussi à Lessines un parfum de surréalisme car la ville a vu naître René Magritte. De découverte en découverte, les 2 amies vont rencontrer un peintre, Paul Rouge mais aussi plusieurs géants : Magritte, le Thérapeute, Tramasure, les Rikikis et les grosses têtes…..
Jean-Philippe Watteyne a préparé pour elles de la fameuse « tarte au maton  » avec le pâtissier Henri Leleux. Pour le repas, il revisite la  » porrèye du cayoteu « , accompagnée d’un contre-filet de parthenaise. Il a choisi cette pièce de boeuf à la boucherie de la ferme  » A la frontière  » où Veerle Lion élève cette race de vaches précisément sur la frontière linguistique.
De son côté, Guy Lemaire propose à Géraldine et Florence une visite VIP de l’hôpital  » Notre-Dame à la Rose « , fondé en 1242 par Dame Alix de Rosoit, la veuve du seigneur de Lessines. Philippe Soreil les emmène à la découverte du  » jardin des Simples  » au coeur du même hôpital. Avec la guide Pascale Nobels, ils vont à la cueillette des plantes médicinales le long de la Dendre.
Aux Carrières Unies, où on extrait le porphyre, Géraldine et Florence vont avoir le privilège de lancer la mise à feu pour une extraction. Une ronde de géants va achever de conquérir le coeur de nos deux ambassadrices.
A voir absolument ce samedi 7 mai 2016 sur La Une à 13h30.