Home » 2013 » juin

Comptes communaux de l’exercice 2012

Voici l’intervention de notre chef de groupe lors de l’examen des comptes communaux 2012 :

« Tout d’abord, notre groupe tient à remercier l’ensemble du personnel qui a effectué la réalisation de ces comptes.

Nous nous intéresserons dans un premier temps aux comptes à l’ordinaire.

 

Commençons par analyser, en particulier, les dépenses de fonctionnement.

 

Dans le passé, nous avons constaté que ces frais augmentaient de 4,65% entre 2009 et 2010 et de 3,4% entre 2010 et 2011, ce qui correspond au coût de la vie et à l’indexation. Par contre, l’augmentation, entre 2011 et 2012, est de 8,5% ! Pouvez-vous nous justifier cette importante hausse?

En y regardant de plus près, nous pouvons y déceler certaines anomalies que nous voudrions mettre en exergue :

-          Carburant (nous ne parlons pas ici de chauffage ) = une augmentation de 26 000€ :25% d’augmentation en une seule année! En regardant sur le site du ministère de l’économie, nous constatons que le prix moyen du diesel en 2011 est de 1.4405 et en 2012 de 1.5318 = +6.33%, l’augmentation de l’essence est du même ordre. Pourquoi 25% d’augmentation ?

-          Les déchets : une augmentation de 50 000€ : 16% de plus par rapport à 2011

-          Les assurances passent de 108 000 à 137 000€ = plus 26,85% . Une étude n’avait-elle pas été réalisée pour limiter les coûts de ces assurances? Une synergie avec le CPAS dans ce domaine n’était-elle pas effective?

Les frais divers sont en hausse de 15% (702 000€ en 2012, 607 000€ en 2011). Que représentent  tous ces frais divers qui constituent ¼ des frais de fonctionnement? Pensez-vous avoir la maîtrise des dépenses de cette ville ?

 

Pour ce qui est de la dette, elle aussi, augmente, de 7.6% passant de 2.468000 à 2656000€.

Passons, en second lieu, au compte à l’extraordinaire.

Comme lors des comptes précédents, nous déplorons malheureusement que de nombreux travaux budgétés et annoncés à grands cris n’ont pas été effectués… Et ce, dans presque tous les domaines : citons, par exemple:
- patrimoine privé : aménagement de l’ancienne maison communale d’Ogy, des bâtiments de la CUP ou la réparation du hangar à Amphabel : 452 500€ prévus, rien n’a été utilisé.
- administration générale : sur 2 297 100€ budgétés, seuls 110 546,87€ ont été utilisés= 4,8% du budget
- entretien extraordinaire de la voirie et de l’infrastructure : 139 999,95€ utilisés sur 470 000€ prévus.
- communication, voirie et cours d’eau : à peine 5% de 5 852 250€ budgétés ont été utilisés (272 849,34€).
- éducation populaire et arts : 2 775 300€ inscrits au budget, 243 198,95€ employés…; moins de 10%
- logement et urbanisme : ce point, qui est pourtant, selon le PS, une de ses priorités, ne voit qu’une réalisation effective de 5% des travaux prévus (93 909,03€ utilisés sur les 1 757 000€).
Cette liste n’est pas exhaustive et pourrait être bien plus longue. En tout état de cause, elle trahit le NON travail d’une majorité sans ambition qui malheureusement a été reconduite pour 6 ans. Certes, établir un budget n’est pas chose aisée…Ce sont des prévisions mais quand on atteint à peine 5% du budget initial, cela flaire le « mensonge »,  à tout le moins la duperie…

Nous supposons que vous allez reporter la responsabilité sur vos prédécesseurs… Mais, Monsieur le Bourgmestre, la plupart de vos prédécesseurs vous entourent et vous assistent et, de plus, vous souteniez cette majorité.

Le groupe OSER cdH restera vigilant afin d’informer la population de la manière la plus juste de votre « non-politique ».

 

Notre groupe s’abstiendra donc sur ces comptes, tant à l’ordinaire qu’à l’extraordinaire. »

Revue de presse : « Tous unis contre la SNCB »

Tous unis contre la SNCB

http://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/tous-unis-contre-la-sncb-51c3cb463570562eb881d0b9

 

Van Den Bril Thomas Publié le vendredi 21 juin 2013 à 05h40 – Mis à jour le vendredi 21 juin 2013 à 05h40

Tournai-Ath-Mouscron Le conseil communal de Lessines a voté une motion pour défendre le rail lessinois.

La semaine passée, le groupe Écolo a relayé les craintes qui viendraient du nouveau plan pluriannuel d’investissement de la SNCB. Et ces craintes concernaient surtout Lessines, ainsi que Mouscron. Dans la cité du Cayoteu, on tombe de haut. « Nous ne comprenons vraiment pas », insiste le bourgmestre, Pascal De Handschutter (PS), qui n’a pas reçu de notification officielle de la part de la SNCB.

L’opposition a fustigé le comportement de la majorité. « Récemment encore, vous avez affirmé que nous ne devons pas être inquiets », souligne Olivier Huysman (Oser). « Vous avez eu une réunion avec les responsables d’Infrabel et tout semblait bien rose. »

Le bourgmestre confirme. « On nous a promis un investissement de 1,9 million d’euros pour la gare de Lessines. C’est pour cette raison que nous ne comprenons pas ce qui pousse la SNCB à retirer la ligne directe Lessines-Bruxelles. » Qui plus est, la ligne entre Ath et Lessines ne serait plus entretenue. Donc à terme, on peut facilement imaginer sa fermeture.

Dimitri Wittenberg (PS) a proposé de voter une motion demandant à la SNCB de revoir sa position et surtout de renforcer son attractivité sur Lessines. « Mais cela ne suffira pas », persiste Oger Brassart (Oser). « Nous devons mettre sur pied un groupe de travail avec des navetteurs, le politique, la SNCB et même les Tec pour arriver avec des propositions. Dire uniquement que nous ne sommes pas d’accord avec leur décision ne suffira pas. Nous devons proposer des modifications. »

Le débat passionne les élus locaux mais surtout parvient à un discours commun à tous les partis. Lessines doit se battre pour garder sa gare. Mais pour cela, il faut une réelle volonté de se battre pour sauvegarder son infrastructure.

T. VdB.

Des pompiers professionnels à Lessines?

Récemment, la caserne de Lessines n’a pu être opérationnelle, faute de personnel, durant quatre heures. Ce lundi, il a fallu faire appel aux casernes de Grammont et de Ath pour pallier le manque d’effectifs lessinois.

Cette situation inquiète de nombreux citoyens… Lors du conseil communal du 19 juin, notre conseiller Olivier Huysman a interpellé le bourgmestre à ce sujet. La majorité compte-t-elle engager prochainement un ou des pompier(s) professionnel(s)? Pascal De Handschutter n’a pas donné de réponse, estimant que cela est encore prématuré. Des réunions pour la pré-zone sont toujours en cours avec l’ensemble des bourgmestres de Wallonie Picarde.

Une nouvelle présidente pour notre arrondissement

Ce vendredi, lors d’une assemblée générale, toutes les sections cdH de l’arrondissement de Soignies ont élu leur nouvelle présidente. Il s’agit de Rose-Marie Bavay-Vangansbergt, qui assumait déjà le poste « par interim ». Bravo à Rose-Marie!

La nouvelle présidente de l’arrondissement en compagnie de quelques membres de la section de Lessines (juillet 2012).  

Ordre du jour du conseil communal du mercredi 19 juin 2013

Le Conseil Communal  se tiendra le mercredi 19 juin 2013 à 20 heures en la salle des fêtes de la Maison de Repos (et de Soins) du CPAS, rue des 4 Fils Aymon, 17 à 7860 Lessines.

 

ORDRE DU JOUR

 

En séance publique

  1. Décisions de l’autorité de tutelle.  Communication.
  2. CPAS.  Comptes de l’exercice 2012.  Approbation.
  3. CPAS.  Modifications n°s 1 des services ordinaire et extraordinaire du budget de l’exercice 2013.  Approbation.
  4. Comptes communaux de l’exercice 2012.  Approbation.
  5. Modifications n°s 1 des services ordinaire et extraordinaire du budget communal de l’exercice 2013.  Approbation.
  6. Compte 2012 de la Fabrique d’église Saint-Pierre à Lessines.  Avis.
  7. Redevance pour les prestations du service d’incendie pour l’exercice 2013.  Décision.
  8. Réparation en urgence d’un véhicule du service d’incendie.  Ratification.
  9. Concession particulière entre la Région wallonne et la Ville de Lessines pour l’occupation de biens appartenant à la Région wallonne en vue de constituer une infrastructure de tourisme fluvial.  Indexation de la garantie bancaire 2012.  Décision.
  10. Acquisition d’un parlophone pour la porte d’entrée du Centre administratif.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  11. Acquisition et entretien de défibrillateurs pour les services.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  12. Acquisition d’un photocopieur pour le secrétariat du Bourgmestre.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  13. Acquisition de rayonnages pour le service des travaux.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  14. Acquisition de radars pédagogiques et préventifs.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  15. Extension du système de détection incendie à l’école de Wannebecq.  Approbation du descriptif technique.  Voies et moyens.  Décision.
  16. Remplacement du câble d’alimentation en électricité du CPAS.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  17. Centre administratif.  Détection incendie.  Fourniture et pose de tableaux répétiteurs.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  18. Remplacement de la machine à geler les tuyaux.  Approbation du descriptif technique.  Voies et moyens.  Décision.
  19. Acquisition de matériel électrique pour le bâtiment sis rue Général Freyberg, 15 à Lessines.  Choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  20. Adhésion à la centrale de marché IEH en matière d’éclairage public.  Décision.
  21. Extension de l’éclairage public à l’Ancien chemin d’Ollignies à Lessines.  Projet.  Approbation.
  22. Aménagement et égouttage de la Place d’Acren et des voiries adjacentes.  Modification des choix et conditions du marché.  Voies et moyens.  Décision.
  23. Budget extraordinaire.  Voies et moyens.  Décision.
  24. Lancement d’un appel public en vue du recrutement d’un informaticien.  Décision.
  25. Octroi de subside à diverses associations.  Décision.
  26. Conseil Consultatif du Sport.  Modification du règlement d’ordre intérieur.  Décision.
  27. Modification de voirie suite à une demande de permis d’urbanisme.  Décision.
  28. Assemblées générales de diverses intercommunales.  Approbation des points inscrits aux ordres du jour.  Décision.
  29. Questions posées par les Conseillers.

A huis clos

  1. Mise en disponibilité pour mission spéciale d’un Chef d’école définitif.  Décision.
  2. Octroi d’une interruption de carrière à une institutrice primaire définitive.  Décision.
  3. Désignation d’enseignants intérimaires.  Ratification.
  4. Désignation de représentants dans le Conseil consultatif du Sport.  Décision.
  5. Approbation du procès-verbal de la réunion du Conseil communal du 23 mai 2013

Revue de presse : « 4heures sans pompier, un signal d’alarme »

4h sans pompier : un signal d’alarme

  • Source: lavenir.net
  •                     Fanny Geeraerts

LESSINES – Pour la première fois, mercredi, la caserne lessinoise s’est déclarée indisponible en cas d’appel, faute de pompiers en suffisance.

 

La caserne des pompiers de Lessines a dû fermer ses portes mercredi en journée, durant quatre heures, faute d’effectif suffisant.

Que la population se rassure: en cas d’appel, une équipe d’une zone voisine serait intervenue sur les lieux, mais avec un délai de retard estimé à une quinzaine de minutes. C’est justement pour raccourcir ce délai au maximum que le commandant, Baudouin Vervaeke, a tenu à avertir le service 100 de l’incapacité de la caserne lessinoise à répondre à un appel d’«aide adéquate la plus rapide»: «Cacher la vérité serait criminel. Si le 100 est prévenu, en cas d’appel sur notre zone, il est directement transféré au second service le plus proche plutôt qu’ici où il faudrait de longues minutes pour constater qu’une équipe complète n’est pas disponible. Nous devons prendre nos responsabilités. »

Si la problématique du manque d’effectif se fait régulièrement ressentir à Lessines, qui ne fonctionne qu’avec des pompiers volontaires, c’est la première fois que la caserne doit se déclarer «fermée». «D’ordinaire, nous lançons un appel flash à tous nos volontaires pour constituer d’urgence une équipe complète de garde. Pour assurer un premier départ, il faut au minimum quatre personnes  dont au moins un chauffeur et un sous-officier. Mercredi, nous n’avions qu’un pompier de libre, qui n’est pas chauffeur de camion. Le service ambulance est par contre resté disponible. »

Un incident similaire était survenu à Antoing dans le courant du mois de mars. La caserne était restée fermée de 6h à midi, pour les mêmes motifs. Quand il s’agit de pointer les causes inhérentes à ces manques d’effectifs en journée, Eric André, commandant d’Antoins, et son collègue lessinois parlent d’une même voix: les disponibilités des pompiers volontaires. «Auparavant, plus d’hommes travaillaient à pauses, dans des entreprises de la région, explique Baudouin Vervaeke. Il était donc plus simple de constituer des équipes en journée. Maintenant, ils travaillent souvent plus loin et sont partis de 6h à 18h. Après leurs activités familiales et de loisir, bien légitimes, il leur reste quelques heures de disponibilité entre 22h et 4h du matin.»

Engager des professionnels : « impayable »

Une seule solution s’imposerait pour pouvoir continuer à remplir leur mission de sécurité: engager des pompiers professionnels.

À Antoing, la situation devrait s’améliorer prochainement puisque des examens de recrutement tant pour professionnels (quatre en septembre, deux de plus en janvier) que pour volontaires ont été organisés récemment.

À Lessines, seuls des volontaires sont recrutés pour l’instant. Huit à neuf nouveaux pompiers devraient rejoindre en septembre l’équipe actuelle de cinquante-cinq. Ils ne seront toutefois pas opérationnels avant plusieurs mois, le temps d’être correctement formés à cette activité à risques.

Selon le bourgmestre, Pascal Dehandschutter (PS), l’engagement de professionnels serait impayable par la ville, à moins d’augmenter les impôts des Lessinois. «Une réflexion est en cours avec la prézone pour une meilleure organisation des services de secours », précise-t-il.

Les lenteurs de cette réforme sont une source d’inquiétude pour le commandant lessinois, qui n’a de cesse de tirer la sonnette d’alarme : «Le catalyseur de cette réforme, c’était la catastrophe de Ghislenghien. Ça va bientôt faire dix ans et il n’y a toujours rien de définis clairement. S’il n’y a pas un sursaut, on va droit dans le mur.»

Revue de presse : éditorial du « Courrier de l’Escaut »

Voici l’éditorial de la journaliste Fanny Geeraerts, paru le 25 mai 2013 dans « Le Courrier de l’Escaut » :