Home » 2012 » janvier

Conseil communal du jeudi 26 janvier 2012

Voici l’ordre du jour du conseil communal de ce jeudi 26 janvier 20h, en la salle des fêtes de la maison de repos du CPAS:EN SEANCE PUBLIQUE

1. Décisions diverses de l’autorité de tutelle. Communication.
2. Vote d’un deuxième douzième provisoire pour l’exercice 2012. Décision.
3. Compte 2010 de la Fabrique d’église Sainte-Agathe d’Ollignies. Avis.
4. Entretien, conduite, surveillance et garantie des installations de chauffage et de ventilation des bâtiments communaux. Adaptation du cahier spécial des charges. Décision.
5. Modification de voirie suite à une demande de permis d’urbanisme. Décision.
6. Règlement complémentaire de police sur la circulation routière. Approbation.
7. Questions posées par les Conseillers.

Motion contre la suppression des services du Centre des Finances à Lessines

  1. Lessines constitue la 4e ville de Wallonie picarde (après Tournai, Mouscron et Ath qui, eux, conserveront leur Centre de Finances).
  2.  Le Centre administratif des Finances de Lessines dessert non seulement l’entité mais aussi celles d’Enghien (dans l’arrondissement de Soignies tout comme Lessines) d’Ellezelles, de Flobecq et du Mont de l’Enclus pour toute une série de services, soit une population d’un peu plus de 43.000 habitants. Il assure ainsi les services de toute la zone Nord de la Wallonie Picarde, Ath desservant le Sud, Tournai le Centre et Mouscron l’Est.
  3.  Ce sont pas moins de 50 emplois « directs » qui se verraient ainsi supprimés ainsi qu’un service proche de la population sans compter l’effet « indirect » sur le commerce et les services locaux que représente ce transfert d’emplois vers le bureau d’Ath.
  4. Sa localisation à Lessines est idéale, proche du centre mais d’une rare accessibilité grâce aux nombreuses possibilités de stationnement toutes gratuites et aux transports en commun (arrêt des bus face au Centre des Finances). Il en va tout autrement aux abords du Centre athois des Finances.
  5.  On attend d’un service « public » qu’il soit accessible au plus grand nombre. Tous les jours, ils sont nombreux à se rendre actuellement à Lessines pour y obtenir une info sur leur situation. Qu’en sera-t-il des personnes plus âgées, des contribuables ne disposant pas de voitures et devant se rendre en train à Ath puis effectuer 20 minutes à pied pour y traverser toute la ville, des personnes à mobilité réduite, …? Quelle perte d’argent et de temps pour les artisans et indépendants ! Quelles difficultés nouvelles pour tous!
  6. Des centres de finances similaires et desservant une population nettement moins importante seront toutefois maintenus (Jodoigne, Thuin,…)
  7. La région de Lessines est en plein développement démographique puisqu’elle est passée de 15.000 habitants il y a 25 ans à près de 19.000 aujourd’hui et les statistiques lui prédisent une population totale de 25.000 habitants dans un moyen horizon. Elle constituera le principal noyau d’habitat sur la zone Nord de la Wallonie Picarde.

Au vu de ces arguments, les Lessinois ne pourraient comprendre cette suppression. Aussi le cdH de Lessines en appelle au soutien de tous les acteurs politiques, y compris M. Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Comptes communaux 2010

Avant tout, notre groupe tient à remercier les services qui ont élaboré ces comptes. Le nouveau document de synthèse analytique est très clair et permet de mieux visualiser l’évolution de la situation d’année en année.

Nous déplorons toutefois le retard pris pour nous présenter ces comptes. Cette année encore, vous évoquez des « problèmes ». Nous vous rappelons que c’est à vous qu’incombe d’organiser les services de manière à ce que les délais soient respectés.

Après un examen de ces comptes 2010, nous devons constater qu’ils présentent une diminution par rapport aux dépenses estimées au budget, et heureusement d’ailleurs, car les recettes, elles aussi, ont été moindres qu’estimées. De plus, des comptes, tout comme un budget, traduisent une politique que nous ne pouvons soutenir. C’est vous qui décidez quelles sommes dépenser et à quels postes les attribuer. Or, ces choix ne nous paraissent pas judicieux.

Analysons à présent plus en détails les comptes ; à l’ordinaire, pour commencer.

Les comptes nous montrent un déficit important (300 000€) pour l’exercice courant : déficit qu’heureusement vous pouvez éponger grâce aux reports des années précédentes. Cela nous prouve que vous ne parvenez ni à estimer ni à maîtriser les dépenses d’année en année.

D’une part, on trouve de nombreuses augmentations, que ce soit dans les frais de fonctionnement ou les dettes à court terme. Augmentations importantes d’ailleurs, mais que vous n’aviez pas prévues…

D’autre part, et malheureusement, quand vous devez faire des économies sur certains postes, vos choix sont inacceptables. Était-il judicieux de réduire, par exemple, les frais d’entretien des voiries ? Nos concitoyens apprécieront…

Passons maintenant à l’extraordinaire.

Ici également, il semble que votre budget n’ait guère été respecté. Nombre de travaux prévus au budget n’ont pas été réalisés : nous pouvons évoquer, entre autres, les travaux de toiture et de chauffage dans les écoles, l’entretien des cimetières, l’aménagement d’appartements rue de l’Abattoir et des anciens bureaux de la CUP…

Par ailleurs, dans de nombreux domaines, les investissements ont été réduits : l’entretien extraordinaire des voiries et des sentiers (-400 000€ !), l’éclairage public    (-117 201,53€), l’amélioration des voies navigables (-50 000€)… Plus grave encore, les investissements prévus en voiries et cours d’eau : seuls 271 836,16€ ont été effectivement utilisés, alors que votre budget prévoyait une somme de près de 3 millions d’euros ! Plus de 2 686 609,7€ n’ont pas été consacrés à ce poste important !

En conclusion, si un budget est certes prévisionnel, ne réaliser effectivement que 20% de vos projets nous semble peu, très peu ! Surtout que l’ensemble des Lessinois, tout comme nous, ne peut que constater la dégradation des voiries, sentiers, cours d’eau et bâtiments…

Voilà pourquoi notre groupe décide de s’abstenir, de façon motivée par cette analyse, lors du vote sur les comptes ordinaires et extraordinaires 2010.

Installation du conseil communal : 4 décembre 2006

Au début de cette nouvelle législature communale, le groupe ‘Oser’ se doit d’abord d’adresser ses remerciements.

Remerciements  à des anciens conseillers communaux et C.P.A.S. qui ont beaucoup travaillé, se sont très largement investis et ne seront plus présents. Nous tenons à remercier spécialement Magali Monnier-Lécrivain pour ses 6 ans de participation au Conseil communal mais aussi et entre autres pour sa collaboration précieuse au journal pluraliste ainsi qu’Eliane Marbaix  pour ses 18 ans  de conseils éclairés au CPAS

Après 80 années de pouvoir absolu socialiste, le groupe Oser est entré dans une nouvelle majorité. Un changement radical avait été réclamé par les Lessinois en 2000 et nous avons largement relevé le défi dans la gestion de notre ville : nouvelle bibliothèque, Théâtre des Moulins, cession de la salle de l’Ipam, chantier gigantesque de l’Hôpital, mise à disposition de deux Wallonet dans le cadre de l’opération propreté réclamée par les habitants, rénovation du cœur historique, nouvelle voierie F Delmotte, contrat-programme de valorisation des traditions historiques, développement d’Animados dans de nouvelles installations, reconnaissance de l’école des devoirs de Coup de Pouce, action citoyenne du projet Craies avec les écoles, opération Eté solidaire avec les ados, soutien aux mouvements de jeunes, ouverture plus large au Conseil communal des juniors,partenariat avec le Burkina, table ronde avec les associations d’handicapés, création du centre local de la petite enfance, développement du camp de vacances,  soutien aux initiatives commerciales, embellissement du centre-ville, engagement d’un informaticien et réalisation du projet La toile de Magritte, aide financière pour les jeunes sportifs, projet de salle sportive avec l’Athénée, enseignement communal en pleine expansion, uniformisation du ramassage des immondices, nouvel égouttage, refus de dépôt des boues de dragage, début de processus de dragage pour la Dendre, travaux divers pour remédier aux inondations à Deux-Acren, soutien au projet Snowgames, création du prégardiennat, lancement de la revitalisation urbaine au quartier Dendre-Sud,……..tout cela avec l’équilibre des finances communales et une gestion exemplaire du CPAS.  Pour cela, nous avons pu compter sur la compétence et l’esprit d’initiative de tout le personnel communal sans lequel tout cela n’aurait pu se réaliser.

Et à présent !  Le groupe Oser, 2e force politique de la ville, rappelons-le, suivra de très près l’état des finances de la ville, en veillant à ce que les réserves ne soient pas gaspillées à mauvais escient, que les marchés publics soient transparents, que la démocratie soit respectée, que l’information correcte des citoyens soit assurée, que tous les Lessinois soient traités de façon égale, sans passe-droit, à ce que le bulletin communal reste bien pluraliste, à ce que les citoyens puissent interpeller le Conseil, à ce que le personnel continue à être recruté sur base d’examens et que les plus compétents soient ainsi mis au service de tous les Lesssinois. Il n’y aura pas qu’une belle-mère (suivant l’expression consacrée par l’échevine des finances). Nous serons vigilants et constructifs mais n’attendez pas de nous d’être des presse-boutons. Nous exigerons de travailler ensemble dans des domaines tels que le logement, l’emploi, la mobilité,..Notre attitude volontariste et toujours positive de faire aboutir dossiers et projets dans la majorité, nous la poursuivrons dans l’opposition. Nous comptons bien faire aboutir des réalisations comme celle de l’aménagement urbain, la valorisation des centres de village, l’entretien des sentiers ruraux, une politique dynamique en matière de logement notamment par le partenariat public/privé, la création de la Maison de l’Emploi, l’accueil optimal des nouveaux-nés, la réalisation de la liaison de Lessines à l’A 8, l’attractivité du centre-ville et les solutions de parkings, le plan de mobilité, l’écoute des comités de quartier, le renforcement de la desserte ferroviaire dans la perspective du futur RER, un hall d’entrepôt pour tous les chars et géants de notre entité, l’installation du Centre culturel au sein de la ferme de l’Hôpital, l’aménagement de nouveaux espaces pour les jeunes,…..

Cette action sera menée en étroite collaboration avec nos partenaires de l’opposition Libre et Ecolo et avec tous les citoyens qui n’ont pas compris que la déontologie la plus élémentaire qu’impose le nouveau code de la démocratie locale n’avait pas eu d’écho à Lessines. Ils n’ont  surtout pas admis une alliance décidée à leur insu avant les élections et qui ne répond pas à l’attente des électeurs, ni à la logique du plus grand nombre de voix de préférence et cela pour la deuxième fois.

Les Lessinois réclament de leur ville une image positive avec des équipes cohérentes, unies et compétentes. Vous ne représentez que 52% d’entre eux, nous représentons l’autre moitié. Nous revendiquons donc en leur nom, d’être de véritables acteurs à part entière de la vie sociale, culturelle, sportive, économique de notre entité, bref dans toutes les facettes de la vie communale.

Oger Brassart
Chef de Groupe Oser